"Merci Patron" retour sur un César socialement engagé

Par @Culturebox
Publié le 26/02/2017 à 11H44
François Ruffin à la remise des César

François Ruffin à la remise des César

© Canal+ Capture d'image

Vendredi soir 24 février, le jury des César a attribué le trophée du meilleur documentaire à "Merci patron", signé du journaliste et réalisateur engagé François Ruffin. Au moment de recevoir son prix, il a harangué le public et mis en demeure les autorités et au premier chef François Hollande de s'attaquer de front au pouvoir de la finance.

François Ruffin n'est pas monté sur la scène des César pour remercier le monde et ses parents. Le réalisateur de "Merci Patron" venait de recevoir la récompense pour son documentaire qui s'attaque aux conséquences sociales des décisions prises par la haute finance et en l'occurrence par Bernard Arnaud, le P-dg du groupe LVMH.

On ne l'aura pas vu longtemps mais le réalisateur et journaliste portait un T-shirt à l'effigie de Vincent Bolloré complété d'un gros coeur rouge. Vincent Bolloré, soit l'un de ces grands patrons qu'il a dans sa ligne de mire et accessoirement patron de Canal Plus, la chaîne qui diffusait les César. Toute l'intervention de Ruffin a ensuite été filmée en gros plan. Exit le T-shirt provocateur.

Reportage : G. Giraudeau / S. Huc

Le récipiendaire a tenu un discours rapide et efficace. Une nouvelle fois, il a dénoncé les conséquences sociales des décisions prises par les grands responsables financiers. Il a terminé son intervention en mettant François Hollande au défi d'utiliser ses dernières semaines de pouvoir pour s'attaquer enfin à "la finance".