Mémoire des Frères Lumière, les souvenirs du petit-fils de Louis

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/03/2015 à 15H55, publié le 26/03/2015 à 12H33
Louis Lumière, inventeur du cinéma en 1895

Louis Lumière, inventeur du cinéma en 1895

© Capture d'écran / France 3

Il y a 120 ans, Louis et Auguste Lumière inventaient à Lyon le cinématographe. Une révolution de l'image et du son qui aujourd'hui encore émerveille les petits et les grands spectateurs. Deux génies célébrés dès le 27 mars dans une exposition événement au Grand Palais. France 3 Lyon consacre un feuilleton aux souvenirs du petit-fils de Louis, Max Lefrancq-Lumière.

"La Sortie des usines Lumière à Lyon" le 19 mars 1895, c'est la première étape de la naissance du cinéma par Louis et Auguste Lumière. Petits films de famille, documentaires, les frères Lumière tournent pendant l'été 1895 "L'Arroseur arrosé", la première fiction du cinéma.

Inventeurs, ingénieurs, chercheurs insatiables, les deux génies du XIXe n'ont jamais cessé d'imaginer des innovations inédites. 


Julien Sauvadon, Jean-Christophe Adde et Eric Vial de la rédaction de France 3 Lyon ont recueilli les souvenirs et les anecdotes de Max Lefrancq-Lumière, petit fils de Louis et dernier descendant des Frères Lumière.

Episode 1 : "Pour inventer le cinéma, j'ai craché en l'air" 

Rencontre avec Max Lefrancq-Lumière, petit-fils de Louis Lumière qui nous raconte comment est né le cinématographe un soir où son grand-père était cloué au lit avec une grippe. "Quand j'avais 10 ans j'ai demandé à mon grand-père : comment tu as fait pour inventer le cinéma. Il m'a répondu j'ai craché en l'air".
A l'époque Auguste et Louis ont une trentaine d'années et c'est leur père, Antoine, qui décide de commercialiser leur invention. La première projection payante à Paris a lieu le 28 décembre 1895. Max Lefrancq-Lumière fait appel aux souvenirs de la famille : "Au début il n'y a eu que 35 entrées au bout de quelques jours ils étaient 2000. Ca commençait à 9 heures et ça finissait à 2 heures du matin. Il y avait même la police qui canalisait les gens, ça a eu un succès monstrueux dès le départ".

Cette nouvelle manière de voir et de montrer le monde s'impose comme une vision révolutionnaire tant sur le plan de la technique que sur l'aspect sociologique : "Avant les Lumière on savait comment vivait les gens grâce à des récits et des peintures, mais après on a les films et on les voit vivre, c'est un énorme changement dans l'humanité" conclut l'héritier de la famille. 


Episode 2 : L'inventeur de génie à l'origine du panier à salade

Max Lefrancq-Lumière, petit-fils de Louis Lumière est passionné par l'histoire de son grand-père. Il conserve dans sa mémoire les plus beaux souvenirs de cette époque et aime raconter des petites anecdotes. Dans cet épisode, il se souvient que son grand-père était l’inventeur d’une foultitude de choses qu’il conservait dans son veston. "On pouvait lui demander n’importe quoi, il avait tout".
Petit garçon, Max Lefrancq-Lumière passait son temps dans le laboratoire de "Pépé Louis". Un terrain de jeu merveilleux pour un enfant qui regardait tout cela avec des yeux plein de joie et d’admiration. "Il ne pouvait pas manipuler un objet sans se demander comment il pourrait l’améliorer ou le transformer pour qu’il serve à autre chose", se souvient Max Lefrancq-Lumière. En 1881 Louis Lumière invente ainsi le panier à salade.
Le panier à salade fut aussi inventé par Louis Lumière 

Le panier à salade fut aussi inventé par Louis Lumière 

© France 3 / Culturebox
Les frères Lumière ont déposé plus de 170 brevets, essentiellement dans le domaine de la photographie. C’est a eux que l’on doit notamment l’invention de l’autochrome (ancêtre de la photo couleur) en 1903.

Episode 3 : Un patrimoine ressuscité
Pendant de longues années, la valeur internationale de l’invention des Frères Lumière est quasiment négligée par les instances culturelles françaises. Lyon, ville de naissance du cinématographe ignore et se désintéresse de la découverte, l’institut Lumière a même failli disparaître dans les années 70. Un désintérêt qui imite finalement celui de son propre inventeur. "Quand les américains sont entrés dans le système il a lâché complètement car ce qui l’intéressait c’était l’invention" analyse Max Lefrancq-Lumière. 

Une lacune réparée depuis 2009. La ville d’origine du 7e art célèbre chaque année, au mois de septembre, les acteurs, les réalisateurs et tout ce petit monde en mouvement avec le Festival Lumière.. « Les frères Lumière étaient très modestes, surtout Louis, mais il aimait beaucoup les honneurs ».
Aujourd’hui, Max Lefrancq-Lumière se réjouit donc de l’exposition gigantesque du Grand Palais "Lumière! Le cinéma inventé" du  27 mars au 14 juin 2015

Autre manifestation pour l'anniversaire du cinéma, une exposition se tiendra du 15 avril au 5 août au Centquatre à Paris consacrée à Gaumont, qui fête également ses 120 ans.

Une grande partie de ces documents est conservée et exposée au musée de l'Institut Lumière de Lyon