Masterclass au lycée avec Bertrand Tavernier autour de "La vie et rien d'autre"

Par @Culturebox
Mis à jour le 18/03/2015 à 19H12, publié le 18/03/2015 à 17H05
Bertrand Tavernier (à gauche) avec Philippe Noiret sur le tournage de "La vie et rien d'autre"

Bertrand Tavernier (à gauche) avec Philippe Noiret sur le tournage de "La vie et rien d'autre"

© DR

Le cinéaste Bertrand Tavernier a passé plusieurs heures en compagnie des lycéens d'un établissement de Ribérac en Dordogne. Après la projection de son film "La vie et rien d'autre" (1989). Érudit en histoire et en cinéma, le réalisateur a répondu aux questions des élèves qui avaient préparé cette rencontre avec leurs professeurs.

En cette année de commémoration du début de la Première Guerre mondiale, "La vie et rien d'autre" évoque l'un de ses bilans les plus terribles. Deux ans après la fin du conflit, on estimait à 350 000 le nombre de disparus. Disparus ! Un homme, une vie, une histoire, des liens, des d'espoirs, un destin dont il ne reste plus rien et dont personne, jamais, ne connaîtra le sort. Le questionnement autour de ces hommes et, moins nombreuses, de ces femmes, évanouis dans la tourmente de la guerre, a frappé Bertrand Tavernier. 

Reportage : C. Rouher / C. Arfel / R. Nouvelle
Bien préparés

Le film est comme une balise dans sa filmographie plurielle. Tavernier  a exploré presque tous les genres, avec une prédilection pour les sujets ayant une résonnance historique ou sociétale. Sa connaissance encyclopédique du cinéma et son intérêt pour l'histoire font du président de l'Institut Lumière un interlocuteur épatant. Il a rencontré les élèves du lycée de Ribérac, en Dordogne, autour de "La vie et rien d'autre". Bien préparés par leurs professeurs, ils ont permis au cinéaste d'alimenter un échange de très bon niveau dont il est sorti enchanté.


"La vie et rien d'autre" a été récompensé à plusieurs reprises :
Césars 1990
Meilleur acteur pour Philippe Noiret
Meilleure musique pour Oswald d'Andrea
 
Prix du cinéma européen 1990 : 
Meilleur acteur pour Philippe Noiret
Prix Spécial du Jury
 
BAFTA 1990 : 
Meilleur film en langue étrangère
L'affiche de "La vie et rien d'autre"

L'affiche de "La vie et rien d'autre"

© DR