Lumière 2015 s'ouvre et attend Martin Scorsese

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/10/2015 à 14H50, publié le 12/10/2015 à 14H20
Détail de l'affiche du festival Lumière 2015

Détail de l'affiche du festival Lumière 2015

© Institut Lumière

La 7e édition du festival Lumière s'ouvre le 12 octobre 2015 à Lyon. Festival pour cinéphiles, sans compétition, il attire les plus grandes stars mondiales avec cette année notamment le prix remis à Martin Scorsese et l'hommage rendu à Sophia Loren. Il projette en une dizaine de jours 147 films en 358 séances dans toute la Métropole de Lyon. L'amour du 7e art à l'état pur.

Partout dans les rues de Lyon, un visage légèrement souriant semble attendre en regardant les passants. Epais soucils noirs, grosses lunettes et cheveux gris coiffés en arrière, voici Martin Scorsese, le roi du polar mafieux américain. C'est à lui que sera remis vendredi 16 octobre le prix Lumière. Cette distinction désormais reconnue comme l'un des must dans le milieu cinématographique vient récompenser une oeuvre, la trace laissée dans l'histoire du cinéma par son récipiendaire. Le réalisateur de "Les affranchis" a été précédé dans ce gotha par Clint Eastwood, Milos Forman, Gérard Depardieu, Ken Loach, Quentin Tarantino et Pedro Almodovar. Thierry Frémaux, le président de l'association Frères-Lumière (il est également le délégué général du festival de Cannes) veut faire de ce prix le Nobel du cinéma. En tout cas l'esprit y est.

A chaque remise du prix, l'heureux lauréat est généralement accompagné de personnalités proche de lui (aucune femme recompensée en sept éditions, remarquons le au passage). La soirée est donc l'occasion pour le public de cotoyer et d'apercevoir des personnalités de tout premier plan n'ayant pas toujours annoncé leur venue. C'est dire si les places se vendent cher dès leur mise sur le marché.

Quentin Tarentino recevant son prix Lumière en 2013
Quentin Tarantino et son prix Lumière

Quentin Tarantino et son prix Lumière

© Jean-François Lixon

L'hommage

Si la remise du Prix Lumière reste le point fort de cette semaine dédiée à l'amour du cinéma et de ceux qui le font, d'autres événements animent la Métropole pendant toute cette longue semaine. L'hommage est l'un des principaux. C'est cette année l'actrice mythique italienne Sophia Loren qui sera consacrée. La cérémonie sera célébrée en sa présence le mardi 13 octobre et suivie de la projection de l'un des films inoubliables de Sophia Loren, "La ciociara" de Vittorio de Sica.
Sophia Loren à Cannes en 2014

Sophia Loren à Cannes en 2014

© LOIC VENANCE / AFP

Rencontres

Sans entrer dans le détail des dates (pour plus de précisions voir le site officiel du Festival Lumière), le public de Lyon pourra rencontrer, outre Scorsese et Sophia Loren, John Lasseter, le directeur de la création chez Pixar et Disney, le réalisateur et acteur danois Nicolas Winding Refn, L'acteur également danois Mads Mikkelsen, le compositeur français Alexandre Desplat, les cinéastes Constantin Costa-Gavras et Jacques Perrin, la délicate actrice anglo-américaine Géraldine Chaplin et le réalisateur français (et lyonnais!) Bertrand Tavernier.

L'institut Lumière lors de "Lumière 2013"
Le "château" Lumière siège de l'Institut Lumière, à Lyon

Le "château" Lumière siège de l'Institut Lumière, à Lyon

© Jean-François Lixon

Rétrospectives

Dans son souci de faire vivre le cinéma de toutes les époques, l'équipe du festival Lumière emmenée par Thierry Frémaux organise des rétrospectives en lien avec les invités mais également sur des thèmes à part. Cette année outre la rétropective Martin Scorsese, un choix de films du cinéaste Akira Kurosawa, huit films en copies restaurées de Julien Duvivier, une évocation de la courte carrière de la cinéaste soviétique Larissa Chepitko, et l'anniversaire des 30 ans de Pixar.

Cycles

C'est tout ? Non, loin de là. Le festival Lumière accroche également des cycles à son programme. Le réalisateur, puits de science sur le cinéma, Bertrand Tavernier continue son voyage sans fin dans le cinéma français. Un cycle consacré au cinéma mexicain est également au programme, de même qu'une célébration des 120 ans de la Gaumont, un cycle consacré aux curiosités des années 80 et un autre qui évoque la mémoire du génial Jean Yanne.
Thierry Frémaux présentant le programme du festival Lumière, le 9 octobre 2015

Thierry Frémaux présentant le programme du festival Lumière, le 9 octobre 2015

© Jean-François Lixon

Revoir

Vous en revoulez ? Il y en a encore : Revoir sur grand écran Blade Runner, Out of Africa et Le docteur Jivago... C'est à Lumière 2015. Le film muet, la passion de Jeanne d'arc, de Dreyer, accompagné à l'orgue ? C'est possible à Lumère. Tout comme une soirée consacrée aux films Gaumont entre 1900 et 1920, moment coanimé par Thierry Frémaux et l'humoriste Laurent Gerra. Et de nouvelles restaurations, des trésors puisés dans les archives des cinémathèques mondiales, de nouvelles sorties de films passés injustement inaperçus ou au contraire restés mythiques. Revoir le premier King Kong sur grand écran !

Documentaires

Enfin la section documentaires promet d'être passionnante avec notamment un film consacré à Jean-Paul Belmondo réalisé par son fils Paul (ils seront tout deux à Lyon cette semaine), et d'autres sur Ingrid bergman, François Truffaut et Hitchcock, Gérard depardieu, Alexandre Desplat.
Le catalogue du Festival Lumière 2015

Le catalogue du Festival Lumière 2015

© Institut Lumière

Dans toute la Métropole lyonnaise

Pour revenir aux stars présentes à l'Insititut Lumière (la maison familiale d'Auguste et Louis) et dans les cinémas de la région, la plupart d'entre elles vont rencontrer le public à l'occasion de masterclass où elles répondront aux questions, toujours très documentées) des festivaliers qui sont en général des passionnés du cinéma. Chacune de ces personnalités a également choisi un films qui sera projeté en sa présence.

Des expos

Les expositions enfin. Celles des photos du cinéaste Costa-Gavras qu'il a prises sur le plateau de ses tournages mais aussi lors de ses voyages. Des merveilles souvent en noir et blanc avec les plus grands acteurs de sa génération. C'est à la Galerie des Frères-Lumière, rue de l'Arbre-sec. Les affiches de films érotiques ou de série B provenant de la collection personnelle de Nicolas Winding Refn, dans le Hangar du Premier film, à l'Institut Lumière. Et vous êtes lyonnais ou que vous passez par Lyon, soyez attentifs aux librairies de la ville, il se peut que vous y croisiez des artistes, auteurs de livres en pleine signature. Un nom ? Pierre Richard par exemple.
Yves Montand et Romy Schneider, l'une des photos de l'exposition de Costa-Gavras

Yves Montand et Romy Schneider, l'une des photos de l'exposition de Costa-Gavras

© Costa Photo

Festival Lumière 2015
Jusqu'au 18 octobre à Lyon et dans sa Métropole