Les Fauvettes : un cinéma ultra moderne dédié aux films classiques ouvre à Paris

Par @Culturebox
Publié le 05/11/2015 à 14H55
Le cinéma Les Fauvettes ouvre ses portes vendredi 6 novembre 2015

Le cinéma Les Fauvettes ouvre ses portes vendredi 6 novembre 2015

© THOMAS SAMSON / AFP

Gaumont-Pathé ouvre vendredi à Paris Les Fauvettes, un nouveau cinéma entièrement consacré aux grands films restaurés, classiques ou populaires, projetés dans des conditions optimales, un concept "unique au monde" selon le co-président de Pathé, Jérôme Seydoux, qui parie sur l'intérêt pour les films du patrimoine.

Le cinéma a été construit à l'emplacement de l'ancienne salle Les Fauvettes Gaumont-Gobelins dans le 13e arrondissement de la capitale, qui avait lui-même succédé à la salle de café-concert de la Fauvette créée en 1900. Il comptera cinq salles de 95 à 199 places chacune, aux normes de qualité les plus modernes, équipées des dernières technologies de projection 4K ou 3D.

Les Fauvettes miseront aussi sur le confort, avec 646 fauteuils au total contre plus de 1.000 pour le précédent cinéma, et des écrans agrandis. Le cinéma projettera des "grands films que nous avons aimés dans toutes les dernières années", sans "limites de temps ou limites géographiques", des classiques en version originale, "français, étrangers, populaires ou un peu plus artistiques, mais sans être une cinémathèque ou un cinéma d'art et essai", a indiqué à l'AFP Jérôme Seydoux, 81 ans.

"Cela n'existe à ma connaissance nulle part ailleurs", a-t-il ajouté. "C'est la première fois qu'un cinéma véritablement moderne va projeter des films qui ne sont pas tout récents dans des conditions optimum". Conçu par l'architecte Françoise Raynaud, le décorateur Jacques Grange et l'artiste numérique Miguel Chevalier, fruit de près de deux ans de travaux, le bâtiment, alliant bois, pierre et verre, s'ouvre sur un patio intérieur lumineux. Il est équipé de deux façades numériques animées, sur lesquelles défileront des images de films pixellisées.

"Un lieu pour les amoureux des beaux films"

La trilogie "Retour vers le futur", "Top Gun" en 3D, "Casino", "Blade Runner" ou encore un cycle "Toy Story" figureront parmi les premiers films programmés. Les Fauvettes proposeront aussi des rendez-vous autour des films, dont des séances présentées par des réalisateurs ou acteurs.

La cinéaste Danièle Thompson présentera ainsi le 10 novembre "Le Corniaud" réalisé par son père Gérard Oury, Wim Wenders le 11 son film "Jusqu'au bout du monde", et le réalisateur John Landis le 12 "The Blues Brothers". Avec Les Fauvettes, les cinémas Gaumont-Pathé misent sur l'intérêt du public pour les re-sorties en salle de films restaurés.

Elles ont connu un essor ces dernières années grâce au développement du numérique, qui permet de restaurer les films de manière plus efficace et moins coûteuse, et de les diffuser beaucoup plus largement. "C'est un lieu pour les amoureux des beaux films", résume Jérôme Seydoux.