Le Palmarès du Festival international du film de Surf d'Anglet

Par @Culturebox
Publié le 16/07/2016 à 15H52
"Dirty Old Wedge", couronné Prix du Meilleur Film au Festival International du Film de Surf d'Anglet 2016.

"Dirty Old Wedge", couronné Prix du Meilleur Film au Festival International du Film de Surf d'Anglet 2016.

© Saisie écran / Tim Burnham

La 13e édition du Festival international du Film de Surf qui s'est achevée cette semaine à Anglet a couronné le documentaire "Dirty Old Wedge" de Tim Burnham. Le festival a également récompensé de nombreux films ainsi que Bruno, un jeune sportif devenu paraplégique. Découvrez le palmarès ci-dessous.

 
Prix du Meilleur Film : "Dirty Old Wedge"

Dirty old wedge" de Tim Burnham  (États-Unis), un documentaire sur la vague artificielle "The Wedge" en Californie, a été récompensé par le Prix du meilleur film. "Le documentaire primé "rassemble toutes les valeurs chères aux surfeurs.  Voir ce groupe de body-surfeurs dompter la vague artificielle de cette manière, c'est juste incroyable", a estimé la présidente du jury, Maritxu Darrigrand.

 

 
Prix du Public : "White Waves"
Le Prix du public a été décerné au documentaire "White waves" d'Inka Reichart (États-Unis), un long-métrage qui met en scène l'histoire de surfeurs qui se battent contre la pollution invisible de l'océan.

 
Prix du Meilleur Surfeur : Bruno
Le Prix du meilleur surfeur a honoré Bruno, un jeune sportif devenu paraplégique à la suite d'une agresion en 1998 et qui se reconstruit physiquement, moralement et spirituellement grâce à l'Océan. Son histoire a été mise en scène dans le documentaire "Océan thérapie", du français Patrice "Maka" Ramos. (Dont on peut voir le trailer ici)
 
Prix du Meilleur Court-métrage
Le Prix du meilleur court-métrage a récompensé le Français Thierry Los pour "Fordibben beach", un road-movie déjanté avec deux robots miniatures où l'on retrouve tous les codes du surf.
 
 
Mention Spéciale du Jury : "Dompteurs de Géants"
Une Mention spéciale du jury a été attribuée à "Dompteurs de Géants" pour "l'approche journalistique" de ses réalisateurs, Cédric Molle-Laurencon, Patrice Brugère, Simon Fichet et Guillaume Salasca. Ce reportage d'un peu plus de 30 minutes diffusé cet hiver sur France 2 raconte la passion de Julien Molia, 33 ans, et Gautier Garanx, 39 ans, surfeurs amateurs basques prêts à tout pour affronter des vagues titanesques comme celle de Nazaré au Portugal, laquelle peut atteindre 30 mètres de haut.

 

Prix du Meilleur Montage : "Fish"
Le Prix du meilleur montage a été attribué à "Fish" de Joseph Ryan (États-unis), un documentaire sur l'origine et l'impact du design dans la culture surf.

 
Prix de la Meilleure Prise de Vue : "Peninsula Mitre"
"Peninsula Mitre" de Julian et Joaquin Azulay,  diffusé en clôture du festival, a recû le Prix de la meilleure prise de vue. Ces deux frères chiliens, à la fois protagonistes et réalisateurs de leur long métrage, mettent en scène leur propre aventure en Patagonie à la recherche de la vague vierge.