Le festival du cinéma français en ligne annonce la sélection de sa 5e édition

Par @Culturebox
Publié le 02/12/2014 à 16H25
Festival du film français en ligne © Unifrance

Pour la 5e année, le Festival du film français en ligne (titre en anglais : "My french film festival") va présenter aux internautes du monde entier une sélection de dix longs métrages récents, français ou belges, des premiers ou deuxièmes films, ainsi que dix courts métrages, a annoncé Unifrance ce 2 décembre.

Un jury présidé par Michel Gondry

Le jury du festival sera présidé cette année par le réalisateur Michel Gondry ("Eternal sunshine of the spotless mind", "The we and the I", "L'écume des jours"...) et compte également le Belge Joachim Lafosse ("A perdre la raison"), l'Israélien Nadav Lapid ("L'institutrice") et le Mauritanien Abderrahmane Sissako ("Timbuktu").

Plusieurs prix seront décernés, dont un après un vote des internautes. Les longs métrages sont gratuits sur certains territoires (Amérique latine, Chine, Inde, Pologne, Russie, Turquie) et payants via des achats par pack (pour 9,99 euros) ou à l'unité (1,99 euro).

Mise en ligne des films dès le 16 janvier

L'organisme chargé de la promotion du cinéma français à l'étranger mettra en ligne ces films, sous-titrés en 13 langues, du 16 janvier au 16 février, disponibles sur la plateforme myfrenchfestival.com et 25 plateformes  partenaires, selon les territoires, dont iTunes dans plus de 90 pays, a précisé  l'organisme.

La sélection des longs métrages en compétition comprend "Hippocrate" de Thomas Lilti - succès commercial et critique de la rentrée en France - "Comment j'ai détesté les maths" d'Olivier Peyon, "Eastern boys" de Robin Campillo, le film belge "L'étrange couleur des larmes de ton corps" de Hélène  Cattet et Mona Achache, "Tirez la langue mademoiselle" d'Axelle Ropert, "Tristesse club" de Vincent Mariette, "Une place sur terre" de Fabienne Godet, "Respire" de Mélanie Laurent et "Vandal" d'Helier Cisterne.

L'édition de janvier 2014 avait attiré des internautes de 205 pays et quelque 4 millions de visionnages sur le mois du festival.