"Le choix des autres" : une vie de réfugiés en documentaire

Par @Culturebox
Mis à jour le 28/11/2016 à 15H35, publié le 28/11/2016 à 14H17
"Le choix des autres" documentaire réalisé par Séverine Vanel et Pierre-Julien Quiers
	 

"Le choix des autres" documentaire réalisé par Séverine Vanel et Pierre-Julien Quiers

 

© France 3 / Culturebox / capture d'écran

Projeté dans le cadre du festival "Traces de vie" de Clermont-Ferrand, "Le choix des autres" raconte le quotidien d'une famille de réfugiés syriens en Jordanie. Réalisé durant trois ans par Pierre-Julien Quiers et Séverine Vanel, le documentaire pose aussi la question de l'identité de ces personnes déracinées et exilées malgré elles.

Cela fait 26 ans que "Traces de vies" le festival du film documentaire de Clermont-Ferrand amène le public à s'interroger sur l'état du monde.

Avec "Le choix des autres" les réalisateurs Pierre-Julien Quiers et Séverine Vanel plongent durant une heure le spectateur dans l'intimité d'une famille syrienne réfugiée en Jordanie.

Reportage : V.Mathieu / B. Lebret / A. Cretin


La vie continue, malgré tout

Leila et Selim ont fuit la Syrie, le régime de Bachar El Assad et les bombardements incessants. Avec leurs sept enfants ils ont trouvé refuge dans le camp de Zaatari basé en Jordanie. Au jour le jour, la vie de famille reprend ses droits, Leila fait face à la naissance de leur huitième enfant quand Selim est déterminé à retourner en Syrie et à participer au combat. Dans "Le choix des autres", les réalisateurs ont tenu à faire éclore les personnalités et les identités de chacun. 

On les appelle Monsieur Réfugié ou Madame Réfugiée, sous ce lot commun on met tout le monde. A force de traiter les gens comme des entités multiples on ne connait rien d'eux. Ne pas savoir c'est ce qui fait peur. 

Pierre-Julien Quiers - Réalisateur

Parler des réfugiés avant l'exil

L'histoire de la famille de Leila et Selim est à la fois extraordinaire et commune à des millions de réfugiés contraints de quitter leur pays. L'idée première du film était aussi de raconter la vie d'avant de toutes ces populations en exil. "Quand on parle de réfugiés on imagine une personne sous une tente sans imaginer une seconde qu'ils ont eu une maison, une cuisine un lit... l'image s'arrête là. On a eu envie de raconter l'histoire entière", explique la réalisatrice Séverine Vanel. 

Les réalisateurs Séverine VANEL et Pierre-Julien QUIERS

Séverine Vanel est une cinéaste dont le travail se focalise depuis quinze ans sur les questions des droits de l’homme. Elle travaille en Asie et en Amérique du Sud pour des agences humanitaires ainsi que sur des projets personnels. Né en 1965, Pierre-Julien Quiers est journaliste, caméraman, cinéaste et écrivain. Avec plus de vingt ans d’expérience en Asie, Afrique et Amérique du Sud, son travail se focalise particulièrement sur les affaires humanitaires.