"La Vie d'Adèle": le visa d'exploitation annulé par la justice

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2015 à 16H32, publié le 09/12/2015 à 11H39
Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux dans "La vie d'Adèle"

Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux dans "La vie d'Adèle"

© Wild Bunch Distribution

Le visa d'exploitation du film "La Vie d'Adèle", actuellement interdit aux moins de 12 ans avec avertissement, a été annulé par la justice en raison des "scènes de sexe réalistes" du film "de nature à heurter la sensibilité du jeune public".

La ministre de la Culture devra "procéder au réexamen de la demande de visa" du film d'Abdellatif Kechiche, Palme d'or à Cannes en 2013, dans un "délai de deux mois", indique la Cour administrative d'appel de Paris dans sa décision rendue publique mercredi.
La justice avait été saisie par l'association Promouvoir, proche des milieux catholiques traditionalistes. C'est cette même association qui avait, en juillet 2015, contester le visa d'exploitation du film "Love" de Gaspar Noé.