"La Vie d'Adèle" : projection interdite dans un cinéma de l'Idaho

Par @annieyanbekian Journaliste, responsable de la rubrique Jazz-Musiques du Monde de Culturebox
Mis à jour le 11/10/2013 à 16H38, publié le 11/10/2013 à 16H30
Léa Seydoux alias Emma aux cheveux bleus

Léa Seydoux alias Emma aux cheveux bleus

© Wild Bunch Distribution

Le Théâtre The Flicks, dans l'Idaho, seule salle dédiée au cinéma indépendant de cet Etat du nord-ouest des USA, ne projettera pas le film d'Abdellatif Kechiche, dernière Palme d'Or à Cannes. Motif invoqué : "Obsénité.", selon le site de "Variety".

Le cinéma, situé dans la ville de Boise, projette habituellement des films étrangers et indépendants. Aux Etats-Unis, "La Vie d'Adèle" (titre anglais : "Blue is the Warmest Color", "Le bleu est la couleur la plus chaude"), histoire d'amour lesbienne comportant des scènes explicites, est réservé à un public âgé d'au moins 18 ans, car il a reçu la notification "NC-17" (interdit aux jeunes de 17 ans et moins).
Or, le cinéma The Flicks va plus loin que cette autorisation fédérale de projection sous restriction, préférant coller à la réglementation de l'Etat de l'Idaho et son code 23-614 qui bannit "les actes sexuels ou simulation de pénétration, masturbation, sodomie, bestialité, sexe oral ou flagellation", ainsi que les images montrant "toute personne touchée ou caressée sur la poitrine, les fesses, l'anus ou les parties génitales", peut-on lire dans "Variety".

Par ailleurs, le site de "Variety" se demande enfin si la plate-forme Sundance Selects, qui commercialise du théâtre et des films en vidéo à la demande, rendra le film de Kechiche disponible au téléchargement avec des coupures afin de s'assurer une classification correcte et un plus large public.