La Chine et l'Inde au festival du film d'Histoire de Pessac

Par @Culturebox
Publié le 19/11/2013 à 16H25
Mao et Gandhi sur l'affiche du festival de Pessac

Mao et Gandhi sur l'affiche du festival de Pessac

© DR

"L'Inde et la Chine, les géants de l'Asie", du 18 au 25 novembre 2013, le 24e festival international du film de Pessac, dans la banlieue de Bordeaux s'attache à explorer ces deux monstres orientaux à travers le cinéma qui illustre leur histoire. L'affiche porte les visages des deux personnalités qui, à l'opposé l'une de l'autre, les symbolisent : Mao Zedong et Mohandas Gandhi.

La Chine et l'Inde. L'immensité, l'histoire, les légendes, les différences sociales avec nos contrées occidentales, tout est réuni, dans les deux cas, pour susciter les fantasmes ?
Que sait-on, que croit-on savoir de l'une comme de l'autre ? Un festival comme celui de Pessac permet de revenir, par le documentaire ou la "fiction"  sur l'un ou l'autre aspect de l'histoire de ces pays vastes comme des continents. Et comme en tout, les chiffres les concernant font perdre l'équilibre. Ainsi est-il difficile d'imaginer avec nos esprits occidentaux que la grande famine qui sévit en Chine à la fin des années 50 a causé la mort de plus de 45 millions de personnes, soit davantage que la population française de l'époque ! Difficile aussi de se dire avec nos esprits rationnels et démocrates que cette famine n'était peut-être pas entièrement accidentelle.

Reportage : S. Valéro, P. Lécuyer, CH. Varonne
Cent films, vingt-cinq avant-premières, quarante débats, depuis presque un quart de siècle le 24e festival international du film d'histoire de Pessac sait cerner son sujet. Le thème les sert bien cette année, les cinématographies chinoise comme indienne regorgent de films qui tentent d'illustrer avec sincérité un épisode de l'histoire ou qui l'utilisent à fins de propagande. Les organisateurs savent bien qu'une telle programmation nécessite des éclaircissements. Les rencontres et débats avec des historiens sont l'occasion de mettre en perspective les oeuvres visionnées et de répondre aux questions des spectateurs parmi lesquels de nombreux lycéens et étudiants.
L'affiche du festival 2013

L'affiche du festival 2013

© DR