L'hommage émouvant de Paris à Rafael Padilla, le "clown Chocolat"

Par @Culturebox
Publié le 20/01/2016 à 16H33
Omar Sy, Roschdy Zem et James Thierre à Paris le 20 janvier 2016, lors de l'inauguration de la plaque commémorative à la mémoire de Rafael Padilla

Omar Sy, Roschdy Zem et James Thierre à Paris le 20 janvier 2016, lors de l'inauguration de la plaque commémorative à la mémoire de Rafael Padilla

© Thomas Samson / AFP

Paris a rendu un hommage à Rafael Padilla, surnommé le clown Chocolat, l'une des stars de la Belle Epoque et premier artiste noir français, avec une plaque commémorative dévoilée mercredi, quelques jours avant la sortie au cinéma d'un film éponyme.

De 1886 à 1910, cet ancien esclave affranchi arrivé de Cuba, a connu un énorme succès à Paris en formant avec George Foottit, autre artiste de cirque, le premier duo composé d'un Auguste souffre-douleur et d'un clown blanc, dans une représentation comique de la domination coloniale, bousculant les préjugés.

Clown noir, clown blanc

L'histoire oubliée de Rafael Padilla, ami de Toulouse-Lautrec qui l'a dessiné plusieurs fois, a ressurgi en 2012 à l'occasion d'une biographie de l'historien français Gérard Noiriel, spécialiste de l'immigration. Le réalisateur Roschdy Zem a porté à l'écran la vie du clown Chocolat, décédé dans l'anonymat en 1917. Les acteurs Omar Sy et James Thierrée incarnent Rafael Padilla et le clown blanc George Foottit dans ce long métrage en salles le 3 février, à la fois document historique et message de tolérance.
 
Mercredi matin, Anne Hidalgo, les comédiens et les descendants des deux clowns, ont dévoilé une plaque commémorative sur la façade du 251 rue Saint-Honoré, où s'élevait autrefois le Nouveau Cirque où le duo a connu le succès.
Omar Sy le 20 janvier à Paris © PATRICE PIERROT / citizenside.com

"L'envie de rééquilibrer les choses"

"Ces deux artistes ont bouleversé l'ordre établi, participant à l'histoire universelle pour la cause de l'anti-racisme et à un moment où on est tous interrogés à nouveau sur le vivre ensemble", a dit la maire de Paris. Omar Sy s'est déclaré "très ému et fier" de "raconter cette histoire oubliée pour renouer les liens et envisager notre avenir un peu plus confortable".
 
Le clown Chocolat croqué par Henri de Toulouse-Lautrec

Le clown Chocolat croqué par Henri de Toulouse-Lautrec

© NC
Interrogé par ailleurs sur la polémique suscitée aux Etats-Unis par l'absence d'acteurs ou actrices noirs dans les 20 finalistes pour les Oscars, Omar Sy a jugé que ces réactions représentaient "un élan dans le bon sens, dans l'envie de rééquilibrer les choses, un peu comme cette plaque commémorative et ce film sur le parcours de clown Chocolat".