Johnny Depp et Peter Gabriel posent pour la libération d'artistes incarcérés dans le monde

Par @Culturebox
Publié le 17/11/2016 à 11H50
Johnny Depp et Peter Gabriel, ainsi que plusieurs autres artistes ont prêté leur visage à la campagne "Voice Project"

Johnny Depp et Peter Gabriel, ainsi que plusieurs autres artistes ont prêté leur visage à la campagne "Voice Project"

© Voice Project

Johnny Depp et d'autres célébrités ont lancé mercredi une campagne demandant la libération d'artistes incarcérés dans le monde, en posant sur des photos qui imitent le style des images de détenus aux Etats-Unis, imprimées sur des T-shirts.

"L'art n'est pas un délit", peut-on lire sur tous les T-shirts, sous une photo en noir et blanc montrant la star qui porte autour du cou une ardoise donnant l'identité de l'artiste en prison.

La campagne est menée par The Voice Project, une organisation de défense de la liberté d'expression qui espère ainsi attirer l'attention sur leur sort et lever des fonds, selon son co-fondateur Hunter Heaney.

En rappelant leurs noms au grand public, The Voice Project espère aussi protéger les prisonniers d'abus pendant leur incarcération. "Nous tendons à penser que ce type d'intimidations arrive dans les recoins sombres", dit Hunter Heaney.

Dawit Isaak, Oleg Sentsov et Tom Dundee

Le chanteur britannique Peter Gabriel porte ainsi le nom d'un journaliste et écrivain ayant la double nationalité suédoise et érythréenne, Dawit Isaak, qui a disparu après son arrestation en 2001 en Erythrée.

Johnny Depp défend Oleg Sentsov, un réalisateur ukrainien arrêté en 2014 en Crimée et condamné à 20 ans de prison pour "terrorisme".

Le guitariste des Rage Against The Machine Tom Morello attire lui l'attention sur le sort d'un chanteur folk thaïlandais connu sous le nom de scène "Tom Dundee" et condamné en juin à sept ans et demi de prison pour un délit de lèse-majesté dans son pays.