Iran : le réalisateur Mostafa Azizi a été libéré après un an de détention

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/04/2016 à 13H03, publié le 10/04/2016 à 12H59
Le président iranien Hassan Rouhani, ici le 6 mars 2016.

Le président iranien Hassan Rouhani, ici le 6 mars 2016.

© MORTEZA NIKOUBAZL/SIPA

Le réalisateur et producteur iranien Mostafa Azizi, arrêté en février 2015 à Téhéran à son retour du Canada pour "propagande contre le régime", a été libéré bénéficiant d'une amnistie.

"Mon père a bénéficié d'une mesure d'amnistie et a été libéré", a écrit son fils Arash dimanche 10 avril sur son compte Twitter. "Finalement, après plus d'un an de cauchemar (...) nous allons dormir  tranquillement. Mon père est libre", a pour sa part écrit Parastoo, la fille du cinéaste, sur sa page Facebook.

Arrêté un mois après son retour en Iran 

Producteur et réalisateur, notamment de séries télévisées à succès dans les années 2000, Mostafa Azizi, 54 ans, était rentré en janvier 2015 en Iran du Canada où il vivait et travaillait depuis 2010. Il avait décidé de revenir dans son pays après l'invitation du gouvernement iranien faite "aux expatriés de rentrer", selon son fils. Moins d'un mois après son retour, il était arrêté le 1er février 2015.

Son arrestation aurait été liée à des commentaires sur le régime iranien et le guide suprême Ali Khamenei, que Mostafa Azizi auraient postés sur les réseaux sociaux.

Diplômé en économie à l'université de Téhéran, Mostafa Azizi a travaillé à la radio et la télévision publique iranienne. Il a été un des premiers à introduire l'animation numérique en Iran, selon le site spécialisé IMDb. Au Canada, il avait créé une société de production.