Hommage à Brian de Palma au 8e Festival international du film policier de Beaune

Par @Culturebox
Mis à jour le 31/03/2016 à 11H06, publié le 27/03/2016 à 10H04
Le réalisateur Brian de Palma, en septembre 2015 à New York

Le réalisateur Brian de Palma, en septembre 2015 à New York

© John Lamparski / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le 8e Festival international du film policier de Beaune (Côte-d'Or), qui débute mercredi, rendra hommage vendredi au réalisateur américain de "Scarface" et "Mission : impossible". Brian de Palma y donnera une "leçon de cinéma", dont l'entrée est libre.

Dès la cérémonie d'ouverture, la compétition sera lancée par la projection du film "Lea", de l'Italien Marco Tullio Giordana. Huit films sont en lice dont "Man on high heels" de Jang Jin (Corée du sud), "Very big shot" de Mir-Jean Bou Chaaya (Liban et Qatar) ou encore "Fritz Bauer, un héros allemand" de Lars Kraume (Allemagne).

La France est représentée par les films "Braqueurs" de Julien Leclercq et "Diamant noir" d'Arthur Harari ainsi qu'avec le film franco-espagnol "To steal from a thief" de Daniel Calparsoro et le franco-mexicain "Desierto" de Jonas Cuaron.

Après avoir accueilli en 2015 le réalisateur américain, spécialiste de l'action, John McTiernan, Beaune recevra Brian de Palma. Un hommage sera rendu vendredi soir au réalisateur de "Scarface" et "Mission : impossible", qui donnera le lendemain une "leçon de cinéma", dont l'entrée est libre.

Le jury sera présidé par la comédienne et réalisatrice Sandrine Bonnaire. Les autres jurés sont : les réalisateurs Jean-Pierre Améris, Pierre Schoeller et Cédric Anger, les comédiennes Marina Foïs, Ludivine Sagnier et Deborah François et le comédien Melvil Poupaud. Spécificité du festival, un jury composé de professionnels de la police, présidé depuis 2009 par la commissaire divisionnaire honoraire Danielle Thiery, décerne chaque année ses récompenses.

Reportage : Pauline Ringenbach, Cécile ClaveauxVincent Grandemange et Rachel Nectoux 


Dans la compétition Sang neuf sont présents le film "Les Ardennes", première réalisation du Belge Robin Pront, "What's in the darkness" du Chinois Wang Yichun ou "One of us" de l'Autrichien Stephan Richter. Le réalisateur, écrivain et présentateur de télévision, Serge Moati sera à la tête du jury Sang neuf.

En marge du festival du film policier, trois prix littéraires sont décernés : le Grand Prix du roman noir français reviendra à Dominique Manotti pour "Or noir" (éditions Gallimard), le Grand Prix du roman noir étranger à Boris Quercia pour "Tant de chiens" (éd. Asphalte) et le Prix du premier roman policier à François-Henri Soulié pour "Il n'y a pas de passé simple" (éd. du Masque).

En 2015, le Grand Prix du festival était revenu à "Victoria" du réalisateur allemand Sebastian Schipper.