Golden Globes : "Birdman" et "Boyhood" favoris

Par @Culturebox
Publié le 11/01/2015 à 10H44
Edward Norton et Michael Keaton dans "Birdman".

Edward Norton et Michael Keaton dans "Birdman".

© 2014 Twentieth Century Fox

"Birdman" et "Boyhood" partent grands favoris des Golden Globes, les prix les plus en vue du septième art aux Etats-Unis après les Oscars, qui seront décernés dimanche lors d'une cérémonie parsemée d'étoiles hollywoodiennes et suivie dans le monde entier.

Ces récompenses seront remises par les plus grandes stars du cinéma et du petit écran, dont Jennifer Aniston, Bryan Cranston, de la série à succès "Breaking Bad", Jane Fonda, Harrison Ford, Jennifer Lopez, Gwyneth Paltrow et Matthew McConaughey... Les comédiennes Tina Fey et Amy Poehler, connues pour leur humour caustique, présenteront l'émission pour la troisième et dernière fois. 21 millions de téléspectateurs ont regardé en 2014 aux Etats-Unis la soirée retransmise par le réseau NBC, soit moitié moins que pour celle des Oscars (44 millions).

Cette année, "Birdman", la comédie dramatique du Mexicain Alejandro Inarritu, sur un ex-acteur de films de super-héros qui veut renouer avec la gloire au théâtre, part en tête de la saison des prix hollywoodiens. Elle affiche le plus grand nombre de nominations pour les Golden Globes , suivie par "Boyhood", qui concourt dans la catégorie des films dramatiques. "Birdman" a accumulé le plus grand nombre de nominations aux SAG Awards, remis par le syndicat des acteurs, et fait partie des  longs-métrages sélectionnés par la Producers Guild of America.
Birdman d'Alejandro Gonzàlez Iñàrritu, la bande-annonce
Le site du magazine spécialisé dans l'audiovisuel Variety, bible du secteur, le prédit gagnant pour la catégorie "meilleure comédie", avec "Boyhood" anticipé comme "meilleur film dramatique". Ce long-métrage doux-amer sur un petit garçon qui devient un homme dans une famille déchirée, réalisé par Richard Linklater, est devenu dès sa sortie l'un des favoris de la critique. Unique en son genre, il a été tourné sur douze ans avec la même équipe d'acteurs, Ellar Coltrane, que l'on voit grandir à l'écran, Patricia Arquette et Ethan Hawke.
Vendredi soir, la presse américaine s'est interrogée sur une fuite accidentelle des gagnants sur le site des Golden Globes, qui a affiché brièvement les titres de "Selma" et "Into the Woods, Promenons-nous dans les bois" comme lauréats respectivement en drame et comédie. Le site du magazine Deadline affirmait samedi qu'il s'agissait d'un malencontreux affichage de deux films pris au hasard lors d'un test mené par le gestionnaire du site internet des Golden Globes, Bluefin. 
"The Grand Budapest Hotel" : la bande-annonce
"Selma", d'Ava DuVernay, sur une partie de la vie de Martin Luther King et de la lutte pour les droits civiques aux Etats-Unis, concourt dans la catégorie meilleur film dramatique aux côtés d'"Imitation Game", "Une merveilleuse histoire du temps", "Boyhood" et "Foxcatcher". Dans les comédies, on retrouve aussi "St. Vincent", "Pride" et "The Grand Budapest Hotel".

L'aura des Golden Globes, qui récompensent aussi l'excellence dans la télévision, est d'autant plus remarquable qu'ils sont décernés par une organisation bien plus confidentielle que les Oscars: l'Association des journalistes étrangers de Hollywood. Fondée en 1943, notamment par des correspondants du Daily Mail britannique, elle compte 90 membres, contre 6.000 votants pour l'Academy of Motion Picture Arts and Science, mère des Oscars. Les nominations pour ces statuettes dorées seront annoncées jeudi avant la cérémonie de remise des prix le 22 février.