Gérard Depardieu et Emmanuelle Seigner dans le Staline de Fanny Ardant

Par @Culturebox
Mis à jour le 30/12/2015 à 19H05, publié le 30/12/2015 à 10H41
Fanny Ardant et Gérard Depardieu en octobre 2015 au Théâtre de l'Estrade à Moscou, où ils ont interprété la pièce de Marguerite Duras "La Musica deuxième".

Fanny Ardant et Gérard Depardieu en octobre 2015 au Théâtre de l'Estrade à Moscou, où ils ont interprété la pièce de Marguerite Duras "La Musica deuxième".

© VASILY MAXIMOV / AFP

L'actrice Emmanuelle Seigner va interpréter la maîtresse de Staline, Lidia Semionova, au côté de Gérard Depardieu qui jouera le rôle du dictateur soviétique, dans le film de Fanny Ardant, a indiqué mercredi le service de presse du film.

L'épouse de Roman Polanski rejoindra les comédiens Paul Hamy, François Chattot et Xavier Maly dans ce long métrage qui sera tourné au Portugal du 4 janvier au 6 février.

Fanny Ardant, qui a déjà réalisé deux longs-métrages ("Cendres et sang", réalisé en 2008 et "Cadences obstinées", sorti l'année dernière), adapte à l'écran un roman de Jean-Daniel Baltassat paru en 2013, "Le divan de Staline". Aucune précision sur le scénario n'a été fournie par l'attaché de presse de Gérard Depardieu.
Emmanuelle Seigner à New York en avril 2014

Emmanuelle Seigner à New York en avril 2014

© Slaven Vlasic / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le point de départ de l'histoire : un artiste est chargé d'ériger un monument en l'honneur de Staline...

D'après le site internet de The Hollywood Reporter, l'intrigue devrait se dérouler dans l'Union soviétique pendant les années 1950, centrée autour d'un jeune artiste chargé de créer un monument en l'honneur de Staline, et qui doit faire face à la suspicion du KGB. Cette fresque historique serait produite par la société franco-portugaise Leopardo Filmes, tandis que le studio moscovite Mosfilm fournirait costumes et accessoires d'époque.
Joseph Staline (vers 1946).

Joseph Staline (vers 1946).

© RIA Novosti

Devenu citoyen russe il y a plus de deux ans sur intervention du président Vladimir Poutine, l'acteur de 67 ans avait défrayé la chronique en 2012 en annonçant qu'il rendait son passeport français pour protester contre l'imposition des plus riches en France, instaurée par le gouvernement socialiste. Celui qui fait régulièrement sensation dans les médias français avec des déclarations provocatrices et des prises de position pro-russes a eu une riche année cinématographique en 2015 ("Bain de Minuit", "Tour de France", etc.) mais n'avait jusqu'alors pas de film annoncé pour les années à venir. Il est au générique de la série "Marseille", diffusée et produite par Netflix.

Complices de très longue date ("La femme d'à côté" de François Truffaut les réunissait déjà en 1981), Fanny Ardant et Gérard Depardieu ont récemment partagé la scène du théâtre moscovite de "l'Estrade" (c'était le 7 octobre dernier) dans "La Musica, deuxième", une pièce de Marguerite Duras.