Cinémathèque française : Frédéric Bonnaud succède à Serge Toubiana

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/12/2015 à 16H55, publié le 11/12/2015 à 13H46
Frédéric Bonnaud en 2013.

Frédéric Bonnaud en 2013.

© KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Frédéric Bonnaud, directeur depuis 2013 de la rédaction des Inrockuptibles, va succéder à Serge Toubiana au poste de directeur de la Cinémathèque française, a annoncé ce vendredi 11 décembre l'institution chargée de la préservation, la restauration et la diffusion du patrimoine cinématographique. Côté Inrocks, c'est Pierre Siankowski qui va reprendre le flambeau.

"Costa-Gavras, président de la Cinémathèque française, a nommé Frédéric Bonnaud au poste de directeur général de l'institution. Cette nomination sera agréée par Madame Fleur Pellerin, ministre de la Culture", indique la Cinémathèque dans un communiqué.

"Ouvrir en grand de la Cinémathèque à des publics toujours plus divers"

Frédéric Bonnaud, 47 ans, succède à Serge Toubiana, 66 ans, en poste depuis plus de douze ans. Il avait annoncé en juillet sa décision de quitter la tête de la Cinémathèque au 31 décembre pour se consacrer à l'écriture. "Je suis très heureux et fier de succéder à Serge Toubiana au poste de directeur général. En douze ans, sous sa direction, la Cinémathèque est devenue un véritable musée moderne du cinéma, qui assume pleinement ses missions de conservation et de diffusion du patrimoine cinématographique", déclare Frédéric Bonnaud dans le communiqué.

"En duo avec notre président, Costa-Gavras, j'aurai à coeur de poursuivre l'oeuvre déjà accomplie et d'ouvrir en grand la Cinémathèque à des publics toujours plus divers. (...) Je mettrai tout en oeuvre pour attirer et fidéliser de nouvelles générations de spectateurs, les cinéphiles et les cinéastes de  demain, tout en m'efforçant d'inventer de nouveaux modes de diffusion", a-t-il ajouté.

Né le 27 juin 1968 à Avignon, Frédéric Bonnaud a été assistant de programmation cinéma au Jeu de Paume (1993-95), avant d'être journaliste puis coresponsable des pages cinéma au sein de l'hebdomadaire Les Inrockuptibles de 1995 à 2002. Il a ensuite été producteur d'émissions de radio à France Inter (2002 à 2007), chroniqueur à Europe 1 (2007 à 2010), producteur d'une émission  quotidienne sur le Mouv' (2010 à 2013) et co-auteur et co-réalisateur de l'émission "Personne ne bouge !" sur Arte depuis 2012.

Siankowski prend les rênes des Inrocks

Aux Inrocks, c'est le journaliste Pierre Siankowski va remplacer Frédéric Bonnaud comme directeur à partir de janvier, a annoncé vendredi la société éditrice du magazine culturel, Les Nouvelles Éditions Indépendantes.

Pierre Siankowski, 39 ans, fait son retour aux Inrocks, où il avait été rédacteur en chef, après une saison passée au "Grand journal" de Canal+. Il remplace Frédéric Bonnaud qui aura passé deux ans à la tête de l'hebdomadaire, alors qu'avant lui, au même poste, la journaliste Audrey Pulvar était partie au bout de cinq mois de relations orageuses avec le propriétaire du journal, le banquier d'affaires Matthieu Pigasse.

Créé en 1986, le magazine Les Inrockuptibles était à l'origine un mensuel musical spécialisé, qui s'est ouvert progressivement aux autres champs culturels (cinéma, littérature, arts plastiques, spectacle vivant, etc.). Le magazine devient hebdomadaire en 1995 et s'ouvre aux sujets de société et à la politique.

Matthieu Pigasse, également actionnaire du groupe Le Monde et propriétaire de Radio Nova, avait pris le contrôle des Inrockuptibles en 2009. Les ventes des Inrocks avaient connu un rebond avec une nouvelle formule du magazine en 2011, mais sont revenues en 2014 à une diffusion payée de 40.000 exemplaires en moyenne.