Lumière 2013 : Un voyage dans le cinéma avec Quentin Tarantino

Par @Culturebox
Publié le 17/10/2013 à 11H10
8 millions de façons de mourir

8 millions de façons de mourir

© DR

Vendredi 18 octobre, Quentin Tarantino recevra des main d'Uma Thurman le prix Lumière 2013. le réalisateur de Pulp Fiction est présent à Lyon depuis la soirée d'ouverture. Non seulement il court les projections, mais il a concocté un programme à partir de ses films de référence intitulé "A personal journey through cinéma". Textes tirés du programme du festival.

True Romance 
Coup de foudre immédiat entre Clarence et Alabama. Celle-ci avoue avoir été engagée comme call-girl par le patron de Clarence en guise de cadeau d'anniversaire.... L'humour féroce et débridé de Tarantino, auteur du scénario pour son ami Tony Scott, électrise ce road movie amoral et joyeux.
True Romance, bande annonce en version originale


Le spécialiste
de Sergio Corbucci (1969). Hud (Johnny Hallyday) veut venger son frère, lynché pour avoir pillé une banque. Un western spaghetti emblématique à la violence froide réalisé par l'un des pionniers du genre qu'admire Tarantino : Sergio Corbucci.
 

Le spécialiste, bande originale en anglais


Le justicier du Minnesota
de Sergio Corbucci (1964). Un évadé du bagne rentre au pays natal, qu'il trouve à feu et à sang. Le deuxième western de Sergio Corbucci, grand nom du cinéma bis italien. Tarantino, dans "Django Unchained" a appelé le saloon "The Minnesota Clay", selon le tire original de ce film.

Le Justicier du Minnesota, bande annonce en anglais

Le voyou
de Claude Lelouch (1970). Un gangster s'évade de prison et entame une mystéreuse cavale. Jean-Louis Trintignant en voyou de charme prend le spectateur au piège d'un polar virtuose.

Extrait du film "Le voyou"


Le déserteur/J'attendrai
de Leonide Moguy (1939). Paul déserte son poste de soldat pour quelques heures afin de retrouver ses parents et sa fiancée et apaiser un drame familial. Spéciale dédicace à Quentin Tarantino qui rêve de voir ce film, pour le moins méconnu.

Les deux affiches du film "Le déserteur/Je t'attendrai"

Les deux affiches du film "Le déserteur/Je t'attendrai"

© DR


The Outfit/Echec à l'organisation
de John Flynn (1973). Sorti de prison où il a passé cinq ans, Macklin décide de venger son frère, tué par la Mafia de Chicago. Un polar haletant, d'une sécheresse saharienne, avec Robert Duvall au sommet.

La bande annonce en anglais de The Outfit


Légitime violence
de John Flynn (1977). Un vétéran du Vietnam est couvert de cadeaux lors de son retour au pays. Une bande de voleurs y voit l'occasion de s'enrichir. Encore un titre au top 10 de Tarantino qui a appelé sa société de distribution "Rolling thunder pictures", selon le titre original de ce film.
 

La bande annonce en anglais de "Rolling Thunder"


Jeunesse droguée
de Jack Arnod (1958).Tony Baker, adolescent rebelle qui joue les caïds arrive dans un nouveau lycée où il entend devenir le chef des cancres et des dealers. Un drame saisissant sur la jeunesse américaine des années 50.
 

La bande annonce en anglais de "High school confidential" en français "Jeunesse droguée"


Hitler Dead or Alive
De Nick Grinde (1942): Un millonnaire américain engage engage trois chasseurs de primes pour amener Hitler devant la justice - mort ou vif.Ce film méconnu tiré d'une histoire vraie a inspiré Tarantino pour "Inglorious Basterds".
 

La bande annonce en anglais de "Hitler Dead or Alive"


Les trois Stooges 
Sélection de courts métrages des années 30-40-50. Trio de comédiens américains friands de vaudeville et de comédie, les trois Stooges enchaînent des gags plus hilarants les uns que les autres Coup de coeur burlesque de Quentin Tarantino.
 

Monkey Businessmen, des Stooges. Court métrage complet en anglais


Coeurs d'occasion
de Hal Ashby (1981). Avec l'aide de son nouveau mari un brin soumis, une femme de caractère veut récupérer ses enfants qui sont à la garde de son ex-époux. Une comédie injustement oubliée.
 

Extrait en anglais de "Second hand Hearts"


8 millions de façons de mourir
De Hal Ashby (1986)
Un officier des stups démissionne et sombre dans l'alcoolisme après avoir abattu un dealer. Une prostituée lui demande protection. Un polar des années 80 signé Hal Ashby et Oliver Stone pour le scénario.
 

Extrait en anglais de "8 millions ways to die"