Lumière 2013 : Tarantino en personne présente "True Romance" au public

Par @Culturebox
Mis à jour le 20/10/2013 à 11H29, publié le 19/10/2013 à 22H43
Quentin Tarantino à Lyon le 14 octobre 2013

Quentin Tarantino à Lyon le 14 octobre 2013

© Jean-François Lixon

Le festival Lumière 2013 aura sans contestation aucune été marqué par la présence de Quentin Tarantino. Sans doute le plus célèbre réalisateur de ce début de siècle, il se révèle chaque jour abordable et sympathique malgré les nombreuses sollicitations dont il est sans cesse l'objet. Il a passé la semaine entière à Lyon, dévoré, comme toujours par sa passion du cinéma.

Il court les projections, regardant les films mêlé aux spectateurs, il signe des centaines de photos et de jaquettes de DVD sans jamais s'énerver, même quand les chasseurs d'autographes le serrent de près à la grande inquiétude de la sécurité. Il ne se départit jamais de son sourire et revient parfois sur ses pas pour donner une dernière signature à une admiratrice déçue de l'avoir raté.


L'unanimité
Le réalisateur de Kill Bill fait l'unanimité des festivaliers : c'est un type sympa. Il suffit de le voir animer l'entrevue qu'il assure avant la projection de ses films ou ceux de sa sélection, voir sur ce lien, il sourit, regarde chaque spectateur, fait des confidences, se livre avec humour et décontraction. Et ceux qui l'ont rencontré dés le premier soir à bord de la péniche où se déroulent les soirées du festival n'en reviennent pas, M. Q. est allé d'un petit groupe à l'autre, buvant un verre et serrant la main d'inconnus, d'admirateurs, participant même aux conversations des cinéphiles présents.

Un exemple
Voici un petit exemple, c'était le jeudi 17 octobre, Quentin Tarantino sortait de la projection de « Hitler dead or alive », un film de sa sélection, et se rendait dans l'autre salle où devait démarrer celle de « True Romance » le film de son ami Tony Scott dont il a écrit le scénario. Elle était présentée dans une splendide version remastérisée. Voici un peu plus de 10 minutes de vrai plaisir de cinéphile. Les propos de Quentin Tarantino sont traduits par Thierry Frémaux, l'organisateur du festival.
 


 

La bande annonce en version originale sous-titrée mais non remasterisée

Le festival Lumière 2013 se termine dimanche 20 octobre