Lumière 2013 rend hommage à la Cinémathèque française

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/10/2013 à 11H24, publié le 16/10/2013 à 11H23
Cinémathèque française

Cinémathèque française

© MARTIN BUREAU / AFP

Parmi les nombreux hommages rendus à Lyon par le festival Lumière 2013, un court cycle consacré à la Cinémathèque française est composé de trois films rares : "Les nouveaux Messieurs", de Jacques Feyder (1928), "Les amours de minuit" de Marc Allégret et Augusto Genina (1930) et "Mise à sac" d'Alain Cavalier (1967).

Les trois films choisis ont fait l'objet d'une restauration de la part de la Cinémathèque française.
"Les nouveaux Messieurs", que Jacques Feyder réalise en 1928 est une satire de la politique de l'époque. Il raconte la vie dissolue de politiciens. Deux élus, un aristocrate de droite et un ouvrier de gauche se disputent les faveurs d'une même jeune femme, une danseuse interprétée par Gaby Morlay. 
Image extraite du film "Les nouveaux Messieurs"

Image extraite du film "Les nouveaux Messieurs"

© Cinémathèque française


"Les amours de minuit" a été conjointement signé en 1930 par Marc Allégret (futur réalisateur de "Entrée des artistes") et Augusto Genina. Un escroc tente d'obtenir les biens d'un jeune homme grâce aux charmes de sa complice, danseuse de cabaret. Il est cependant pris à son propre piège lorsque la jeune femme et sa victime tombent amoureux l'un de l'autre.
 

Image extraite de "Les amours de minuit"

Image extraite de "Les amours de minuit"

© La cinémathèque française- Les films du jeudi


Le film le plus récent de cette sélection date de 1967 et est signé Alain Cavalier. "Mise à sac" est un film policier en trompe-l'oeil. Sous couvert de nous montrer un casse hors du commun (une équipe d'une douzaine d'hommes dévalise une ville entière), il nous montre sans effet spectaculaire combien reste fragile la sécurité bourgeoise face à des gens déterminés et professionnels. Nous sommes en 1967...

Image extraite de "Mise à sac"

Image extraite de "Mise à sac"

© Cinémathèque française