Lumière 2013 : Pierre Richard, un hommage au plus timide des réalisateurs

Par @Culturebox
Mis à jour le 19/10/2013 à 11H51, publié le 18/10/2013 à 14H53
Pierre Richard lors de la cérémonie d'ouverture de Lumière 2013

Pierre Richard lors de la cérémonie d'ouverture de Lumière 2013

© Jean-François Lixon

Le festival Lumière 2013 rend un hommage au comédien et réalisateur Pierre Richard en projetant quatre des films dont deux réalisés par lui-même, "Les malheurs d'Alfred" et le documentaire "Parlez-moi du Che"

Pierre Richard, réalisateur et comédien, est fêté en cette cinquième édition du festival lyonnais à travers la projection de quatre films, "Les malheurs d'Alfred" (1972), "Parlez-moi du Che" (1987) qu'il a réalisés, et "Le grand Blond avec une chaussure noire" d'Yves Robert (1972) et "La chèvre" de Francis Veber (1981).

Reportage : J. Sauvadon; P. Satis; L. Crozat; Frédéric Gramond
Entre une rencontre avec le public de "La chèvre" et celui de son documentaire "Parlez-moi du Che", il a bien voulu rencontrer Culturebox et lui dire son plaisir d'être distingué dans ce festival qui affiche sa volonté de ne pas faire de distingo entre les différentes familles du cinéma. Attention, la prise de son n'est pas de bonne qualité, contrairement aux propos de Pierre Richard.

Le festival Lumière a cela d'exceptionnel qu'on y parle vraiment cinéma. Non pas sous son angle "pipole", stars et paillettes, ni sous son aspect financier mais en cinéphile, en vrai amateur du 7e art qui préférera toujours voir un bon film que se presser dans une foule d'admirateurs pour apercevoir quelques instants une vedette .

Voilà pourquoi ils n'était pas surprenant de voir se cotoyer le soir de l'ouverture Jean-Paul Belmondo et Quentin Tarantino, Claudia Cardinale et Patrick Timsit ou encore Luc Dardenne et Pierre Richard. Même s'ils ne se ressemblent pas, leur diversité fait ce que tout le monde aime ici : le cinéma !