[Deauville] Une programmation au top avec Vincent Lindon président du jury

Par @Culturebox
Mis à jour le 30/08/2013 à 10H30, publié le 19/07/2013 à 15H49
Vincent Lindon est à l'affiche des "Salauds", de Claire Denis, présenté dans la catégorie "Un certain regard"

Vincent Lindon est à l'affiche des "Salauds", de Claire Denis, présenté dans la catégorie "Un certain regard"

© Anne-Christine Poujoulat / AFP

Quatorze films américains sont en compétition au 39e festival du film de Deauville (Calvados) qui se tient du 30 août au 8 septembre et rend notamment hommage aux acteurs John Travolta, Nicolas Cage et Cate Blanchett. Le jury est présidé par Vincent Lindon, entouré notamment de Lou Doillon et de l'écrivain Jean Echenoz.

Parmi les films en sélection figurent "Fruitvale Station" de Ryan Coogler, qui a déjà remporté le Grand prix du jury au festival de Sundance 2013, une histoire inspirée d'un fait divers survenu à San Francisco en 2009. "All is lost" de J.C. Chandor, avec un extraordianaire Robert Redford, figure également dans la sélection. C'est la mésaventure d'un marin solitaire expérimenté dont le bateau heurte un conteneur en plein Océan indien.

Les autres films sont: "A single shot" (David M. Rosenthal), "Blue Ruin" (Jeremy Saulnier), "Blue Caprice" (Alexandre Moors), "Breathe in" (Drake Doremus), "Les Amants du Texas" (David Lowery), "Lily" (Matt Creed), "Sherif Jackson" (Logan Miller et Noah Miller), "Short term 12" (Destin Cretton), "Stand clear of the closing doors" (Sam Fleischner), "The Retrieval" (Chris Eska), "Night Moves" (Kelly Reichardt),  et "We are what we are" (Jim Mickle).
Michael Douglas dans "Ma vie avec Liberace" de Steven Soderbergh

Michael Douglas dans "Ma vie avec Liberace" de Steven Soderbergh

© HBO Films
En ouverture, les festivaliers pourront voir en Avant-première française "Ma vie avec Liberace" de Steven Soderbergh, qui avait déjà été présenté au Festival de Cannes en compétition, avec un extraordinaire Michael Douglas, qui est présent à Deauville avec le metteur en scène, ce dernier donnant une masterclass. "Ma vie avec Liberace" évoque l'exubérant Wladiu Valentino Liberace, le showman le mieux payé des États-Unis pendant les années 1960. 

En avant-première également, "Blue Jasmine", le dernier Woody Allen avec Cate Blanchett, dans le rôle d'une femme qui quitte New York pour une nouvelle vie à San Francisco. Un hommage sera rendu à cette occasion à cette comédienne à la beauté diaphane et au talent incomparable. Les acteurs John Travolta, Nicolas Cage sont présents en Normandie pour également recevoir un hommage. John Travolta soutient à cette occasion le film dans lequel il joue au côté de Robert De Niro, "Killing Season" de Mark Steven Johnson.
"Blue Jasmine" : la bande-annonce
Nicolas Cage présente de son côté le film "Joe" de David Gordon Green en Avant première. Un autre hommage donnera l'occasion de revoir tous les films de Larry Clark, ainsi que de découvrir sa dernère production "Marfa Girl". La productrice de James Cameron et de nombreux autre réalisateurs, dont Michael Bay, Gale Anne Hurd, sera également honorée, ainsi que le vétéran et légendaire Danny Kaye, né en 1913, acteur phare de la comédie américaine des année 50-60.

Enfin le film de clôture est une production de science-fiction entre les Etats-Unis, la Corée-du-Sud et la France, "Le Transperceneige", signé Bong Joon Ho ("The Host", "Mother"), d'après la bande-dessinée française de Jacques Lob et Jean-Marc Rochette. 
"Le transperceneige" : la bande-annonce
La sélection comprend également la programmation de cinq documentaires dans le cadre des "Docs de l'oncle Sam", une sélection bien moins importante que les années précedentes. 

D'autre part, le festival donne carte blanche au duo de musique élecronique "Justice" pour une programmation encore tenue secrète.

Le Festival de Deauville avait récompensé en 2012 de son Grand prix le film de Benh Zeitlin, "", qui a pour toile de fond la catastrophe de l'ouragan Katrina en Louisiane.