Cannes 2016: Lily-Rose Depp, Kristen Stewart et les nouvelles reines du festival

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/05/2016 à 15H25, publié le 06/05/2016 à 12H53
Kristen Stewart Cannes 2014 © AFP

Auparavant Brigitte Bardot, Elizabeth Taylor ou encore Sophia Loren régnaient sur la croisette à chaque Festival de Cannes. Mais aujourd'hui à quelques jours du lancement de la 69e édition de la compétition, Adèle Haenel et Lily-Rose Deep sont les nouvelles stars tant attendues sur le tapis rouge cannois.

Elles incarnent la nouvelle génération d'actrices et à partir du 11 mai, elles vont monter les mêmes célèbres marches du Festival de Cannes que leurs prédécesseurs comme Sophia Loren ou Jeanne Moreau. Elles vont présenter un film en compétition ou font parties du jury, effectuons un tour d'horizon des nouvelles reines de la croisette.

  • Lily-Rose Depp, la princesse des tapis rouges

Depuis quelques mois, la fille de Johnny Depp et de Vanessa Paradis, Lily-Rose, enchaîne les apparitions publiques à divers évènement. Le dernier en date est le prestigieux gala du Metropolitan Museum à New-York, le 2 mai dernier. L'égérie de Chanel s'essaye dorénavant au cinéma. Après sa première apparition au côté de son père dans "Tusk" en 2014, elle vient de tourner avec Natalie Portman dans le film "Planetarium". Lily-Rose se rendra pour la première fois au Festival de Cannes cette année. Elle viendra défendre le long-métrage "La danseuse", dans la catégorie Un certain regard. Sa mère, Vanessa Paradis, est membre du juré de la compétition officielle et gardera un œil durant les festivités sur sa fille.

  • Elle Fanning, la chouchou des Coppola

Elle Fanning gravite autour du cinéma depuis son enfance et a démontré ses talents sous la direction des Coppola père et fille tout d'abord dans "Somewhere" de Sofia puis "Twixt" de Francis-Ford. L'une de ses dernières prestations en date est "Maléfique", au côté d'Angelina Jolie, où elle jouait la belle au bois dormant. A 18 ans, elle va se rendre sur la croisette pour défendre le film vampirique "The Neon Demon" de Nicolas Winding Refn, où elle joue un jeune mannequin dans le monde impitoyable de la mode. 

  • Léa Seydoux, l'habituée de la croisette

Chaque année, Léa Seydoux fait un tour au Festival de Cannes. Mais c'est en 2013 que l'actrice française marque les esprits avec sa partenaire Adèle Exarchopoulos dans "La Vie d'Adèle : Chapitres 1 et 2". L'année dernière, Léa Seydoux avait également marqué les esprits dans "The Lobster" et elle vient cette année présenter le tant attendu "Juste à la fin du monde" de Xavier Dolan.



  • Kirsten Dunst, la reine en mode juré

Kirsten Dunst connaît depuis quelques années le tapis rouge de Cannes. Elle faisait partie du cortège qui avait présenté avec Sofia Coppola "Marie-Antoinette" en 2006 au Festival de Cannes. Mais l'actrice américaine avait surtout marqué les esprits dans "Melancholia" de Lars von Trier qui lui avait valu en 2011 le Prix d'interprétation féminine. Cette année, elle montera les marches en tant que membre du jury, présidé par le cinéaste éclectique George Miller.

  • Adèle Haenel, l'instinct du jeu

A chaque passage au Festival de Cannes, la comédienne instinctive et physique de 26 ans a su marquer les esprits que ce soit dans "L'apollonide : Souvenirs de la maison close" de Bertrand Bonello ou "Les Combattants" de Thomas Cailley. Adèle Haenel tient le premier rôle dans "La fille inconnue" des frères Dardenne présenté cette année sur la croisette.

  • Kristen Stewart, un doublé pour l'américaine

Lors de la  présentation de la sélection officielle, Thierry Frémaux l'a présentée comme "l'une des reines de Cannes". Kristen Stewart va monter les marches du Festival de Cannes à deux reprises cette année. Elle ouvrira le bal avec "Café Society" de Woody Allen et reviendra avec Olivier Assayas pour le thriller fantastique "Personal Shopper". C'était avec le réalisateur français que l'actrice américaine avait déjà séduit les critiques au festival dans "Sils Maria" en 2014.