Cannes 2016 : Almodovar, Dardenne ou Loach, les habitués du Festival

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/05/2016 à 15H28, publié le 04/05/2016 à 20H06
Ken Loach Festival de Cannes © AFP

Pour le 69e Festival de Cannes, les organisateurs ont sélectionné des premiers venus mais aussi de nombreux habitués dans la compétition. Six réalisateurs ont déjà participé aux festivités au moins six fois et pour certains même plus.

  • Pedro Almodovar : 6 films présentés à Cannes

Le cinéaste espagnol n'avait pas monté les marches du Palais des Festivals et des Congrès depuis cinq ans avec la présentation de "La piel que habito" avec Antonio Banderas. Le film avait reçu le prix de la jeunesse et le Vulcain de l'artiste technicien pour le directeur de la photographie José Luis Alcaine.
En 1992, Pedro Almodovar avait été membre du jury du Festival de Cannes, mais il a surtout marqué la Croisette avec son film "Tout sur ma mère" qui avait reçu le prix de la mise en scène en 1999. En 2006, il revenait pour Volver et s'est vu décerner le prix du scénario, alors que toutes ses actrices, dont Penélope Cruz, recevaient le prix d'interprétation féminine. Pedro Almodovar est ravi de retourner à Cannes pour "une grande édition" du festival où il revient à l'une de ses thématiques préférées avec "Julieta", les relations conflictuelles entre mère et fille.
 
  • Olivier Assayas : 8 films présentés à Cannes

Le réalisateur français a multiplié les apparitions au Festival du Cannes. Il a été présent en compétition officielle avec "Les Destinées sentimentales" en 2000 ou encore son dernier long-métrage "Sils Maria", en 2014, et dans la section "Un certain regard" en 1994 avec "L'Eau froide". Il n'a jamais été personnellement récompensé pour ses films, même si Maggie Cheung a obtenu le Prix d'interprétation féminine en 2004 pour "Clean". Avec son nouveau long-métrage "Personal Shopper", Olivier Assayas s'essaye au thriller fantastique et tentera d'obtenir enfin la Palme d'or.
 
  • Les frères Dardenne : 8 films présentés à Cannes

A l'exception de leur premier film, "La Promesse", présenté à la Quinzaine des réalisateurs, les frères Dardenne ont à chaque fois vu leur film remporter un prix au Festival de Cannes. Mais c'est leur premier prix en 1999 qui a été le plus controversé. "Rosetta" a remporté la Palme d'or alors que les critiques pensaient qu'elle allait être décernée à Pedro Almodovar pour "Tout pour sa mère". Le film avait été vivement critiqué lors de sa présentation et même la direction du festival, représenté par Gilles Jacob, avait fait part de son mécontentement au jury, présidé par David Cronenberg. Avec leur polar "La fille inconnue", les réalisateurs belges repartiront peut-être avec une nouvelle récompense.
Les frères Dardenne et Emilie Dequenne récompensés de la Palme d'or et du Prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes en 1999, pour le film "Rosetta".

Les frères Dardenne et Emilie Dequenne récompensés de la Palme d'or et du Prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes en 1999, pour le film "Rosetta".

© AFP
  • Jim Jarmusch : 10 films présentés à Cannes

Le rockeur dans l'âme, Jim Jarmusch, revient dans l'arène cette année avec un film, "Paterson" et un documentaire sur Iggy Pop et fête ainsi ses 10 présentations sur la croisette. Dès son premier long-métrage "Stranger Than Paradise", présenté en 1984, le réalisateur américain reçoit la Caméra d'or. En 2005, son "Broken Flowers" avec le mélancolique Bill Murray remporte le Grand Prix du jury, mais depuis plus rien. Jim Jarmusch va tenter de dépasser ses concurrents cette année et obtenir la Palme d'or. Il en avait déjà reçu une en 1993, mais c'était pour un court-métrage, "Coffee and Cigarettes" en 1993.

  • Woody Allen : 14 films présentés à Cannes

Avec "Café Society", Woody Allen ouvrira le Festival de Cannes cette année pour la troisième fois de sa carrière après "Hollywood Ending" en 2002 et "Minuit à Paris" en 2011. Le New-Yorkais, qui sort tous les ans un film, en a présenté 14 films au total sur la croisette, mais toujours hors-compétition. Ses longs-métrages ont souvent été très appréciés par les critiques notamment "Manhattan", en 1979 et "Match Point" en 2005 qui lançait la collaboration entre Woody Allen et l'une de ses muses, Scarlett Johansson.
 

  • Ken Loach : 18 films présentés à Cannes

Le réalisateur britannique détient le nombre record de présentation de films à Cannes, 18 films ont été sélectionnés dont 13 en compétitions. Kean Loach est passé par la Quinzaine des Réalisateurs avec "Family Life", "Black Jack" et "Riff-Raff". En 1970, il participe à la Semaine de la critique avec "Kes", et ce n'est qu'en 2006 que Ken Loach remporte la sacro-sainte Palme d'or pour "Le vent se lève" qui raconte l'histoire de deux frères dans un petit groupe d'activistes de l'Armée républicaine irlandaise durant la guerre d'indépendance irlandaise entre 1919 et 1921, puis la guerre civile entre 1922 et 1923. Même s'il avait laissé entendre qu'il arrêtait le cinéma lorsqu'il était venu projeter en 2014 "Jimmy's Hall", Ken Loach revient quand même à 79 ans nous présenter un drame social sur l'Angleterre des laissés-pour-compte, "Moi, Daniel Blake".