Cannes 2014 : "Jimmy's Hall", un grand final pour Ken Loach ?

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/05/2014 à 11H05, publié le 07/05/2014 à 15H47
Simone Kirby et Barry Ward dans "Jimmy's Hall" de Ken Loach

Simone Kirby et Barry Ward dans "Jimmy's Hall" de Ken Loach

© Joss Barratt/Sixteen Films Why Not Productions

"Jimmy's Hall" marque la 17e sélection en Compétition Officielle du metteur en scène britannique Ken Loach, depuis 1970. Après avoir reçu 5 prix, dont une Palme d’or en 2006 pour "Le Vent se lève", le nouveau et probablement dernier film du réalisateur, selon sa productrice, est un drame historique et romanesque inspiré de la vie de Jimmy Gralton, leader communiste irlandais.

Réalisé par Ken Loach (Royaume-Uni/France), avec Barry Ward, Simone Kirby, Jim Norton - 1h46 - Sortie : 2 juillet 2014

Synopsis : 1932 - Après un exil de 10 ans aux États-Unis, Jimmy Gralton rentre au pays pour aider sa mère à s'occuper de la ferme familiale. L'Irlande qu'il retrouve, une dizaine d'années après la guerre civile, s'est dotée d'un nouveau gouvernement. Tous les espoirs sont permis…
Suite aux sollicitations des jeunes du Comté de Leitrim, Jimmy, malgré sa réticence à provoquer ses vieux ennemis comme l'Eglise ou les propriétaires terriens, décide de rouvrir le "Hall", un foyer ouvert à tous où l'on se retrouve pour danser, étudier, ou discuter. À nouveau, le succès est immédiat. Mais l'influence grandissante de Jimmy et ses idées progressistes ne sont toujours pas du goût de tout le monde au village. Les tensions refont surface.
Bande-annonce en VO du film "Jimmy's Hall" de Ken Loach

Deux ans après "La Part Des Anges" qui avait remporté le Prix du Jury lors du 65e Festival de Cannes, le grand habitué de la Croisette est de retour en Compétition officielle avec "Jimmy's Hall". Dans ce film, Ken Loach raconte l'histoire vraie de Jimmy Gralton qui, après avoir bâti un dancing, le "Hall", où les jeunes aimaient se rassembler, a dû se battre contre les éclésiastiques locaux pour garder ce lieu d'échange ouvert. Prenant pour décor l'Irlande des années 30, Ken Loach signe peut-être ici le dernier film d'une longue carrière.

Simone Kirby dans "Jimmy's Hall" de Ken Loach

Simone Kirby dans "Jimmy's Hall" de Ken Loach

© Joss Barratt/Sixteen Films Why Not Productions