Cannes 2013 : "Tore tanzt", le seul film allemand de la sélection officielle.

Par @Culturebox
Mis à jour le 13/05/2013 à 18H31, publié le 13/05/2013 à 18H32
Julius Feldmeier incarne Tore dans le film "Tore tanzt" de Katrin Gebbe

Julius Feldmeier incarne Tore dans le film "Tore tanzt" de Katrin Gebbe

© DR

On l'a suffisamment dit : une seule femme en compétition pour la Palme d'or, c'est bien peu ! Heureusement, Un certain Regard respecte mieux la parité. Pour autant, la jeune réalisatrice allemande de 30 ans Katrin Gebbe sera la seule représentante de son pays en compétition officielle. "Tore tanzt", premier long de cette habituée des courts-métrages, pubs et clips mettra notre foi à rude épreuve.

Réalisé par Katrin Gebbe avec Julius Feldmeier, Sascha Alexander Gersak, Swantje Kohlhof ...
Allemagne - 110 minutes
En salles prochainement

Synopsis : A Hambourg, le jeune Tore est à la recherche d'une nouvelle vie au sein d'un groupe religieux appelé les "Freaks Jésus". A la suite d'un accident de voiture, il croit à un miracle en rencontrant un père de famille nommé Benno. Tore emménage avec lui et sa famille. Mais il est loin de se douter que ce Benno est un homme d'une rare violence.
Photo du film "Tore tanzt"

Photo du film "Tore tanzt"

© DR
"Tore tanzt" se traduit littéralement par "Tore danse". Pourtant le titre choisi par la France n'est autre que "Résurrection", un mot de circonstance puisque au vu du synopsis, le jeune homme traversera l'enfer avant d'atteindre la rédemption. Le cinéma a beaucoup travaillé sur le thème du martyr, en particulier les américains. On espère que la jeune réalisatrice allemande saura nous donner une oeuvre originale qui parvienne à ouvrir de nouvelles voies quant à la complexe question de la foi.