Cannes 2013 : "Sarah préfère la course", une canadienne à Un Certain Regard

Par @Culturebox
Publié le 13/05/2013 à 16H36
L'actrice québecoise Sophie Desmarais incarne Sarah dans "Sarah préfère la course", premier film de Chloé Robichaud

L'actrice québecoise Sophie Desmarais incarne Sarah dans "Sarah préfère la course", premier film de Chloé Robichaud

© DR

Avec "Sarah préfère la course", premier film de la jeune réalisatrice Chloé Robichaud, le Québec sera bel et bien présent au 66e festival de Cannes dans la section Un Certain Regard. Après "La ligne droite" de Régis Wargnier en 2010, "Sarah préfère la course" prend à rebrousse poil le film sportif classique et s'intéresse au vécu d'une jeune athlète qui sacrifie tout pour toucher son rêve.

Réalisé par Chloé Robichaud avec Sophie Desmarais, Jean-Sébastien Courchesne, Geneviève Boivin-Roussy, Hélène Florent, Micheline Lanctôt ...
Canada- 97 minutes
Sortie en salle prochainement

Synopsis : Sarah est une jeune athlète de course de demi-fond. Sa vie bascule lorsqu'on lui offre une place dans le meilleur club d'athlétisme universitaire de la province à Montréal, loin de sa banlieue natale de Québec. Sarah ne bénéficie pas du soutien financier de sa mère pour se lancer dans l'aventure. Celle-ci s'inquiète surtout des conséquences d'un tel changement sur la santé et la vie de sa fille. Déterminée, Sarah s'installe en ville en compagnie de son ami Antoine. Les deux, naïfs, s'épouseront, question de toucher de meilleurs prêts et bourses du gouvernement. Le mariage ne sera pas ce qu'ils espéraient, du haut de leurs 20 ans... Elle ne veut faire de mal à personne par ses choix mais malheureusement, Sarah préfère la course.
Bande annonce de "Sarah préfère la course"


Le cinéma québécois, depuis un certain nombre d'année, est parvenu à trouver une véritable identité et tend à une reconnaissance internationale. On pense bien sur aux magnifiques film de Denys Arcand (Le déclin de l'empire américain - 1986 ; Les invasions barbares -2003) et aux nouveaux talents d'un cinéma qui continue de surprendre. Après "C.R.A.ZY", "Starbuck" et "Les amours imaginaires" du très prometteur Xavier Dolan, présenté à Un Certain Regard en 2010, c'est pas moins de deux films québécois qui seront cette année sur la Croisette. 

"Démantèlement", de Sébastien Pilote, sera présenté à la Semaine de la critique tandis que Cholé Robichaud, dont Chef de meute avait concouru pour la Palme d'or des courts l'an dernier, livre un premier long-métrage pour son baptême à Un Certain Regard. Souhaitons le meilleur à ce drame intérieur qui s'annonce dans la plus pure tradition d'un réalisme à la québécoise porté par les aspirations d'une nouvelle génération de cinéaste. 
 

La bande annonce du court-métrage de Cholé Robichaud : "Chef de meute" en compétition l'an dernier.