Cannes 2013 : "My sweet Pepperland", un film kurde à Un Certain Regard

Par @Culturebox
Publié le 13/05/2013 à 18H30
L'actrice Golshifteh Farahani dans le film "My Sweet Pepperland"

L'actrice Golshifteh Farahani dans le film "My Sweet Pepperland"

© Memento Films Distribution

Le réalisateur kurde Hiner Saleem, auteur du très remarqué "Kilomètre Zéro", en lice pour la Palme d'or en 2005 revient en compétition officielle avec "My sweet Pepperland" sélectionné dans la catégorie Un Certain Regard. Cette histoire d'amour empreinte de liberté réunit pour la seconde fois le réalisateur et l'actrice iranienne Golshifteh Farahani deux ans après "Si tu meurs, je te tue".

Réalisé par Hiner Saleem avec Golshifteh Farahani, Korkmaz Arslan, Suat Usta ...
Kurde / France / Allemagne - 100 minutes
Sortie en salles : septembre 2013

Synopsis : Baran, héros de la guerre d’indépendance kurde, accepte de devenir commandant de police dans une petite vallée à la frontière de la Turquie et de l’Irak. Il débarque dans un territoire sans loi, au coeur du triangle des Bermudes, rempli de trafics d’alcool, de drogue et de médicaments et refuse de se plier à la loi d’Aga Azzi, le chef tribal corrompu, maître absolu de la vallée. La belle Govend, institutrice tente tant bien que malk de faire son travail malgré l’hostilité de ses douze frères. Ensemble, Govend et Baran vont défier le pouvoir d’Aga Azzi et apporter leur aide aux résistants kurdes turcs.
Photo du film "My Sweet Pepperland"

Photo du film "My Sweet Pepperland"

© Festival de Cannes

"Kilomètre zéro" faisait une incursion au coeur de la guerre Iran-Irak en 1988 à travers l'histoire d'un jeune homme prêt à tout pour échapper à l'horreur de la guerre. Un film dramatique aux accents étranges et improbables qui voyait avec un humour diffus la relation d'amitié naissante entre un Kurde et un Arabe.

Avec "My sweet Pepperland", le réalisateur dresse un état des lieux d'une zone de non droit directement issue des guerres incessantes qui sévissent dans cette région du monde. Il pourra compter sur le jeu de l'actrice franco-iranienne Golshifteh Farahani, vue dans "Poulet aux prunes" de Marjane Satrapi en 2011 et plus récemment dans le téléfilm "Just Like a Woman" de Rachid Bouchareb.  
 

"Kilomètre zéro" (2005) : Bande annonce vost