"The Florida Project" une enfance chez les laissés-pour-compte de l'Amérique

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/05/2017 à 10H54, publié le 23/05/2017 à 09H35
Bria Vinaite et la petite Brooklynn Prince dans "The Florida Prohect"

Bria Vinaite et la petite Brooklynn Prince dans "The Florida Prohect"

© Le Pacte

La Quinzaine des Réalisateurs 2017 propose "The Florida Project", une comédie dramatique américaine de Sean Baker avec Willem Dafoe et une incroyable petite fille de 6 ans, Brooklynn Prince, dans le rôle principal. L'innocence de l'enfance qui survit dans l'Amérique des anges déchus. Réaliste et poignant.

La note Culturebox

5
5/5
A nouveau, le cinéma indépendant américain, cette fois sous la signature de Sean Baker, s'intéresse aux laissés-pour-compte du rêve américain. Il y en a beaucoup dans cette sélection 2017 de la Quinzaine des Réalisateurs et symptomatiquement autour du thème parent/enfant. Dans "The Florida Project" cette Amérique prend les traits d'Halley (Bri Vinaite), une jeune mère immature, tatouée des pieds à la poitrine, sans travail, sans véritable domicile et qui vit d'expédients plus ou moins avouables.

Le film commence avec la légèreté de l'enfance. Les vacances d'été sont là et les enfants ont devant eux cette petite éternité sans école. Parmi eux, Moonee (Brooklynn Prince) 6 ans, la fille d'Halley. Livrés à eux-mêmes, ils font les 400 coups dans leur domaine, le motel crasseux où ils survivent, et ses alentours. Il abrite des familles déshéritées, souvent des femmes seules avec leurs enfants, et qui n'ont jamais franchi les portes de Disneyworld, à quelques centaines de mètres de là. Effrontée, pleine de vie et de joie, dans l'innocence de ses 6 ans, Moonee ne s'aperçoit pas que, peu à peu, sa mère perd pied.   
Extrait en VO non sous titrée de "The Florida Project"

Baker nous montrer cette Amérique des restaurants à burgers et des panneaux multicolores à l'extrême mauvais goût. Une zone qui vit en parasite autour de Disneyworld, se nourrissant de ses miettes. Chacun, comme Halley, mène sa minuscule existence en essayant de ne pas sombrer. Avec pour certains, comme Bobby (Willem Dafoe), une mission, comme une rédemption. La sienne, bien modeste est de veiller à ce que le motel qui l'emploie ne parte pas en morceaux. Il en assure à lui seul l'équilibre, la sécurité, ainsi qu'une sorte de veille aussi bien morale que matérielle.
L'émotion de la petite Brooklynn Prince à l'issue de la projection cannoise.

L'émotion de la petite Brooklynn Prince à l'issue de la projection cannoise.

© Jean-François Lixon

On en a vu des enfants acteurs. Depuis "The young rascals" jusqu'à McCauley Culkin en passant par Shirley Temple et Jackie Coogan. Il y a désormais en tête de liste et loin devant, Brooklynn Prince, petite brune de six ans, personnage principal de "The Florida Project". Loin des petits singes savants dont le cinéma n'a pas été avare, elle écrase tout le monde, y compris le magnifique Willem Dafoe. C'est à se demander comment le film a été tourné. Il est évident qu'une partie des scènes a été improvisée sur un canevas. Mais la justesse et l'intelligence de jeu de la petite fille va bien au delà de la simple captation de "bons moments". A son arrivée dans la salle de projection cannoise comme une petite princesse distribuant baisers et saluts de la main style "reine d'Angleterre", on pouvait craindre le pire. A l'issue du film que les comédiens voyaient pour la première fois, le public l'a découverte en pleurs, serrée dans les bras de l'autre petite comédienne du même âge. Signe qu'elle avait saisi toute l'émotion que dégage ce film exceptionnel.
Absent de Cannes pour cause de tournage, Willem Dafoe avait tenu à envoyer un message vidéo au public de la Quinzaine des Réalisateurs et à l'équipe du film.

Absent de Cannes pour cause de tournage, Willem Dafoe avait tenu à envoyer un message vidéo au public de la Quinzaine des Réalisateurs et à l'équipe du film.

© Jean-François Lixon

The Florida Project
Film américain de Sean Baker (2017)
avec Willem Dafoe, Brooklynn Prince, Bria Vinaite, Valeria Cotto, Christopher Rivera, Caleb Landry Jones, Macon Blair...
1h55

Synopsis

Moonee a 6 ans et un sacré caractère. Lâchée en toute liberté dans un motel de la banlieue de Disney world, elle y fait les 400 coups avec sa petite bande de gamins insolents. Ses incartades ne semblent pas trop inquiéter Halley, sa très jeune mère. En situation précaire comme tous les habitants du motel, celle-ci est en effet trop concentrée sur des plans plus ou moins honnêtes pour assurer leur quotidien…