Le festival de Cannes fait sa révolution virtuelle

Par @Culturebox
Mis à jour le 21/05/2017 à 14H44, publié le 20/05/2017 à 12H03
La réalité virtuelle superstar au festival de Cannes.

La réalité virtuelle superstar au festival de Cannes.

© France 2 / Culturebox

Etre projeté à l’intérieur d’un film. Un rêve pour beaucoup de spectateurs qui devient aujourd’hui une réalité…virtuelle. La VR permet une immersion à 360° dans l’image, le public devenant acteur de l’intrigue. Longtemps considérées comme des gadgets réservés aux geeks, ces technologies font une entrée fracassante cette année au Festival de Cannes.

Reportage : P. Deschamps / V. Bouffartigue / J-P. Bosch / A. Gidon
 
C’est une première historique. Cette année, un film réalisé en réalité virtuelle (VR) fait partie de la sélection officielle de Cannes. "Carne y arena" d’Alejandro González Iñárritu propose au spectateur muni d’un casque de VR de se joindre à un groupe de migrants qui tente de passer la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis. Une plongée de 6 min 30 dans l’enfer que vivent ces hommes et ces femmes obligés de quitter leur pays rongé par la violence et la pauvreté.

Un changement de point de vue

Grâce à la VR et au 360°, le public n’est plus seulement spectateur. Il fait partie intégrante de l’action. En marge du festival de Cannes, le Marché du Film, rendez-vous incontournable des professionnels du cinéma, a bien compris l’intérêt de ces nouvelles technologies. Cette année, dans les entrailles du palais des festivals, un espace a été entièrement dédié à la réalité virtuelle. Baptisé Next, il rassemble une vingtaine d’exposants et propose aux visiteurs des projections quotidiennes au sein d’une salle spécialement aménagée. Parmi les oeuvres présentées, la série de science-fiction Defrost de Randal Kleiser (Grease) dans laquelle le spectateur se retrouve dans la peau d’une femme cryogénisée qui se réveille au bout de trente ans.
Photo salle de VR © France 2 / Culturebox


Et ça n’est là que le début de la révolution virtuelle. Les distributeurs rêvent de salles de projection équipées en VR . Dans le sillage de pionniers comme Diversion Cinéma et le CNC, des expériences ont déjà été tentées avec succès à Paris au Louxor et au Forum des Halles. D’autres projets sont à l’étude. Plus de 120 ans après la première projection collective organisée par les frères Lumière, le cinéma est sur le point de faire un nouveau bond dans le futur. 

La rédaction de France 3 Côte d'Azur a elle aussi consacré un reportage à ce sujet (H. Nicolas / F. Tisseaux / A. Taba)