Cannes 2015 : "Plus fort que les bombes", mais plus dure sera la chute

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Publié le 19/05/2015 à 06H52
David Druid et Gabriel Byrne dans "Plus fort que les bombes" de Joachim Trier

David Druid et Gabriel Byrne dans "Plus fort que les bombes" de Joachim Trier

© Memento Films

Qu'est ce qui a pris à Joachim Trier ("Oslo, 31 août") de réaliser un tel film, avec un casting de cette classe, Isabelle Huppert, Gabriel Byrne et Jesse Eisenberg ? Comment en sont-ils arrivés là, à un film aussi insipide, sans sujet, sur lequel l'on se demande ce que l'on va bien pouvoir dire.

La note Culturebox
2 / 5                  ★★☆☆☆

Le sujet traitant d'une photographe de guerre, tenue par Isabelle Huppert, l'on pense à Juliette Binoche dans le récent et décevant "L'Epreuve" de Erik Pope. L'on sait d'emblée que ce personnage est mort en mission et tout le film repose sur des flashbacks. Pourquoi pas. Mais rien ne fonctionne, rien ne prend.

"Plus fort que les bombes" : extrait

Sur près de deux heures, l'intrigue ne retient pas l'attention une seconde. L'on se moque de tout, l'on se moque du monde. Mais que fait ce film en compétition ? Il n'y a rien à en dire, alors qu'il y a tant de talents mis à contribution. Trouver un fil conducteur relève presque de l'exploit. L'on ne sait guère à qoui se raccrocher. Demeure Gabriel Byrne, comme toujours excellent. Mais ce drame familiale ennuie. tant, que l'on en reste couac devant tant de vacuité. Un vide abyssal, sur un rythme pachydermique. 

Quel est donc ce chaos familial que suggère le synopsis ? Où sont les enjeux ? Plus le film avance, plus il se délite, perdant toute consistance. 

Jesse Eisenberg et Devin Druid dans "Plus fort que les bombes" de Joachim Trier 

Jesse Eisenberg et Devin Druid dans "Plus fort que les bombes" de Joachim Trier 

© Memento Films

Isabelle Huppert fait presque de la figuration et Jesse Eisenberg est un fantôme. Si l'on compare "Plus fort que les bombes" à "L'Epreuve", il y gagne quelque galons, mais bien peu. Joachim Trier avait mérité des éloges il y a quatre ans, avec "Oslo, 31 août", il va devoir sérieusement se recycler pour justifier de son talent.  Rarement un film tel que "Plus fort que les bombes", avec une si belle affiche, aura suscité aussi peu de commentaires. Très décevant.

Plus fort que les bombes
De Joachim Trier (Allemagne/France/Etats-Unis), avec : Isabelle Huppert, Gabriel Byrne et Jesse Eisenberg - 1H49 – Sortie : octobre 2015

Synopsis : La préparation d’une exposition consacrée à la célèbre photographe Isabelle Reed, trois ans après sa mort inattendue, amène son mari et ses deux fils à se réunir dans la maison familiale. Refait alors surface un secret qui plonge leurs vies apparemment calmes dans le chaos.