Cannes 2015 : "Chronic", Tim Roth bouleversant infirmier dans un film dépouillé

Par @pygrenu Rédacteur en chef de Culturebox
Mis à jour le 22/05/2015 à 20H55, publié le 22/05/2015 à 12H10
"Chronic" de Michel Franco

"Chronic" de Michel Franco

© DR

Le réalisateur mexicain Michel Franco s'attaque à un sujet dramatique : la fin de vie et son accompagnement. Son personnage principal, Tim Roth, est remarquable dans la peau d'un infirmier qui cache bien ses fêlures.

La note Culturebox
4 / 5                  ★★★★☆

Il a le geste juste, précis. A la fois ferme et délicat. La toilette de cette jeune femme en phase terminale au corps décharné est un acte qui exige professionnalisme et humanité. L'infirmier que nous suivons depuis de longues minutes sur l'écran, c'est Tim Roth. Totalement convaincant, il pourrait presque nous faire croire qu'il exerce ce métier depuis toujours. 

Tout le film s'appuie sur la performance de l'acteur anglais, à des années lumière de "Reservoir Dogs" ou de la "Planète des Singes", les plus belles lignes de son CV. Dans "Chronic", il soigne le corps et l'âme. Il est l'épaule sur laquelle des hommes et des femmes en fin de vie peuvent encore s'appuyer. Un rocher qui semble solide, insubmersible.

Il va falloir du temps pour que David l'infirmier laisse entrevoir ses fêlures. Pourquoi s'investit-il autant, au point de devenir une sorte de famille de substitution pour ses patients ? Si ces derniers apprécient, les proches s'interrogent, se méfient. L'infirmier a son drame, lui aussi, plaie béante malgré les années. On le découvrira plus tard.

Dans ce film rude, lent, mais aussi plein de sensibilité et de tact, Michel Franco aborde frontalement un thème sur lequel il est tentant de détourner le regard : la fin de vie. La dégradation du corps. L'acharnement thérapeutique et l'euthanasie. Mais il se garde bien de nous faire la leçon ou un plaidoyer.

La qualité du regard du réalisateur mexicain et sa sensibilité, associées à la performance de Tim Roth contribuent à la réussite de "Chronic". Seul bémol, une fin couperet, singulièrement moins subtile que le reste du film.
"Chronic" de Michel Franco © DR

"Chronic" – Drame mexicain de Michel Franco – avec Tim Roth, Bitsie Tulloch, Michael Cristofer, David Dastmalchian, Claire Van Der Boom et Sarah Sutherland – Durée : 1h33 – Date de sortie non déterminée

Synopsis : Aide-soignant, David travaille auprès de personnes en phase terminale. Méticuleux, efficace et passionné par son métier, il noue des relations qui vont bien au-delà du cadre médical et instaure une véritable intimité avec ses patients. Mais dans sa vie privée, David est inefficace, maladroit et réservé. Il a besoin de ses patients tout autant qu’ils ont besoin de lui.