Festival de Cannes : Audiard, Lindon et Bercot, le triomphe du cinéma français

Par @pygrenu Rédacteur en chef de Culturebox
Mis à jour le 26/05/2015 à 10H05, publié le 24/05/2015 à 18H31
Emmanuelle Bercot, Jacques Audiard et Vincent Lindon, dimanche soir à Cannes

Emmanuelle Bercot, Jacques Audiard et Vincent Lindon, dimanche soir à Cannes

© VALERY HACHE / AFP

La Palme d'Or pour "Dheepan" de Jacques Audiard, un prix d'interprétation pour Vincent Lindon, un autre pour Emmanuelle Bercot... Le cinéma français sort grand vainqueur de ce festival 2015. Revivez les temps forts de la soirée de clôture.

20h15 Le jury présidé par les frères Coen a donc fait la part belle au cinéma français : une palme d'or, deux prix d'interprétation ! Une sacrée soirée ! Parmi les grands oubliés de ce palmarès : Paolo Sorrentino ("Youth") ou Nanni Moretti ("Mia Madre"). Largement représentés, les Italiens rentrent bredouilles. 

20h05 La Palme d'Or pour "Dheepan" de Jacques Audiard
"Dheepan" : extrait

20h01 Grand Prix : Laszlo Nemes pour "Le fils de Saul"
Le Fils de Saul : extrait

19h56 Prix de la mise en scène : Hou Hsiao Hsien pour "The Assassin"

19h52 Lindon, bouleversant, dédie son film "à tous ces gens qui des laissés-pour-compte". Et il remercie Stéphane Brizé ("mon metteur en scène, il est à moi"). Larmes de l'acteur et du réalisateur. 
Les larmes de Vincent Lindon dimanche à Cannes

Les larmes de Vincent Lindon dimanche à Cannes

© VALERY HACHE / AFP

19h48 Prix d'interprétation masculine pour Vincent Lindon, extraordinaire de vérité dans "La Loi du marché"

19h44 Prix du Jury : "The Lobster" de Yorgos Lanthimos
"The Lobster" : extrait

19h37 Prix d'interprétation féminine : Rooney Mara dans "Carol" et Emmanuelle Bercot dans "Mon Roi"
"Carol" : extrait
19h33 Prix du Scénario : Michel Franco pour "Chronic".  

19h24 Jane BIrkin remet une Palme d'Honneur à Agnès Varda, chaleureusement acclamée. "Cette femme est un guerrier dit Birkin de la réalisatrice". Elle ne peut retenir ses larmes en évoquant Jacques Demy.

19h22 Le jury est arrivé sur scène et écoute Benjamin Clementine

19h13 Sabine Azéma et John C. Reilly remettent la Caméra d'Or à "La Tierra Y La Sombra" du Colombien César Augusto Acevedo. Le film présenté à la Semaine de la Critique avait déjà reçu le Prix Révélation France 4

19h09 Palme d'Or du court-métrage remise à "Waves 88" de Ely Dagher

19h06 Lambert Wilson évoque la mémoire de Jean Zay, créateur du festival de Cannes

19h05 Après l'intervention spectaculaire et poétique d'un collectif d'artistes japonais mixant danse, lumière et effets spéciaux, place au palmarès. 

18h58 "Cannes n'est pas une femme... Cannes est une puce géante, un monstre marin..." Lambert Wilson, lyrique, fait durer le plaisir. Sourires crispés dans la salle, où on attend les délibérations du jury... 

18h54 C'est parti pour la soirée de clôture. Dans quelques minutes, nous découvrirons le palmarès de cette 68e édition. Maître de cérémonie : Lambert Wilson. 

18h44 Sur Canal Plus, Vincent Lindon qui monte les marches ne dissimule pas son émotion et son espoir. "Regardez mes yeux, ils sont rouges vifs !". Le comédien français fait partie des favoris pour le prix d'interprétation masculine pour son extraordinaire performance dans "La loi du marché". 

Outre les frères Coen, le jury est composé des réalisateurs Xavier Dolan et Guillermo del Toro, des actrices Sienna Miller, Sophie Marceau et Rossy de Palma, de l'acteur Jake Gyllenhaal et de la chanteuse Rokia Traoré.

 Le palmarès prévoit sept prix au total et la Palme d'or ne peut être attribuée qu'à un seul film.

Sélection officielle : retrouvez toutes nos critiques