Cannes 2016 : le géant du web Amazon s’invite au festival

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/05/2016 à 15H23, publié le 09/05/2016 à 18H10
Café Society © Gravier Productions, Inc. - Sabrina Lantos

Amazon, le site de vente sur internet et également distributeur de films, sera présent au Festival de Cannes à partir du 11 mai. Quatre films, dont le site internet assure la distribution, seront en compétition officielle, et un autre sera présenté durant les festivités. Une première à Cannes pour les sites de vidéos à la demande.

Woody Allen va ouvrir le Festival de Cannes avec son "Café Society", mais le réalisateur new-yorkais va également avec son film ouvrir les portes de la croisette aux sites de vidéos à la demande. En effet, le dernier long-métrage de Woody Allen a été en partie produit par Amazon Studios, une des filiales du site de vente par internet. "Café Society" sera distribué aux Etats-Unis par ce service de vidéo à la demande, avec l'aide de Lionsgate. Le studio avait monnayé le financement de ce long-métrage contre l'engagement de Woody Allen à créer sa première série TV sur Amazon Prime, le service de vidéo à la demande exclusif d'Amazon, avec Miley Cyrus dans le rôle principal.

Mais Amazon ne s'est pas arrêté à la présentation d'un seul film à la croisette. Quatre autres longs-métrages, dont le studio a acheté les droits de distribution, seront présentés durant les deux semaines du plus célèbre festival du cinéma. Au film de Woody Allen s'ajoutent le vampirique "The Neon Demon" de Nicolas Winding Refn, "The Handmaiden" de Park Chan-wook, "Paterson" de Jim Jarmusch ainsi que son documentaire sur Iggy Pop, "Gimme Danger". A part ce dernier long-métrage, tous les autres films sont en compétition officielle.


Un nouvel acteur dans le marché du film cannois


Le Festival de Cannes est également connu, outre les présentations des films en sélection officielle, par son marché du film. Les plus grands distributeurs et studios viennent à la rencontre des réalisateurs pour acheter les droits d'exploitation des longs-métrages dans différents pays ou pour signer des accords de financement pour d'éventuelles futures productions cinématographiques. L'arrivée d'Amazon dans la compétition démontre une nouvelle fois les changements profonds que connait l'industrie du cinéma dans la production et dans les moyens de diffusion des films.

L'année dernière, le patron du site Netflix s'était rendu à Cannes pour participer à une conférence NEXT, organisée dans le cadre du Marché du film. Cette rencontre avait suscité des profonds débats. André Lange, le responsable du département "Informations sur les marchés et les financements" de l'Observatoire Européen de l'Audiovisuel avait déclaré au PDG du service de vidéos à la demande, Ted Sarandos, que "le modèle Netflix pourrait détruire l'écosystème de la production de films en Europe". Les films, produits par ce site de streaming, sont diffusés exclusivement sur leur plateforme et non dans les cinémas.

Tweet d'Amazon Studios se félicitant de participer au Festival de Cannes après l'annonce de la sélection officielle.


Amazon diffusera ses films au cinéma avant le streaming


Amazon a décidé d'abord de diffuser les films dans les cinémas avant de les proposer sur sa plateforme internet Amazon Prime. Lors de la présentation de la sélection officielle du Festival de Cannes, Thierry Frémaux, le délégué général du festival, avait été interrogé par un journaliste du Hollywood Reporter sur l'arrivée fracassante du service de streaming dans le monde du cinéma. Le délégué général n'a pas voulu s'étendre sur la question et a seulement précisé que les films présentés à Cannes et distribués par Amazon sortiraient d'abord dans les cinémas avant d'être proposés en streaming. Ce qui n'a pas été le cas de la production Netflix, "Best of No Nation", qui avait fait l'ouverture de la Mostra de Venise en 2015, mais qui n'avait été diffusé que sur internet.