Cannes 2016 : l'économiste Thomas Piketty fait un détour par la croisette

Par @Culturebox
Publié le 13/05/2016 à 12H30
Thomas Piketty © BERTRAND GUAY / AFP

L'économiste français Thomas Piketty se rend ce vendredi 13 mai au Festival de Cannes pour dévoiler l'adaptation de son livre "Le Capital au XXIe Siècle" en documentaire. Le long-métrage fera référence aux grandes figures de l'économie, mais aussi à celles de la pop culture comme Gordon Gekko et Homer Simpson.

Ce n'est pas le premier lieu où on aurait imaginé retrouver Thomas Piketty, l'économiste va frayer avec les stars du cinéma pendant la 69e édition du Festival de Cannes. A partir de 16h, ce vendredi 13 mai, le Français tiendra une conférence de presse avec les producteurs franco-néo-zélandais et le réalisateur Justin Pemberton. Ils vont présenter leur futur documentaire, "Le Capital au XXIe Siècle", adapté du livre éponyme de Thomas Piketty.

Le livre se penche sur la question de la répartition des richesses à travers le monde et s'est vendu à plus de 3 millions d'exemplaires, dont près d'un tiers aux Etats-Unis. Le Financial Times présente l'auteur comme la rock star de l'économie et il était normal pour le producteur Matthew Metcalfe de porter cet ouvrage sur grand-écran. "Ce documentaire sera à l'économie ce qu'"Une vérité qui dérange" d'Al Gore a été pour le réchauffement climatique", explique-t-il dans un communiqué.

Des références à Honoré de Balzac et Homer Simpson

Pour Thomas Piketty, interrogé par l'AFP, "l'idée c'est de faire appel à la littérature, le but n'est pas de faire des interviews chiantes d'économistes". Le film fera autant référence à John Maynard Keynes, Adam Smith ou encore Joseph Schumpeter, qu'à d'autres figures de la pop-culture comme le sulfureux Gordon Gekko du film "Wall Street" d'Oliver Stone ou encore le mangeur invétéré de donuts Homer Simpson.

L'économiste français ne participera pas à l'écriture du scénario, ni au tournage. "Mon objectif, c'est de ne rien faire, et à la fin d'être très content de ce qu'ils ont fait", a-t-il souri. Le tournage de cette adaptation, une coproduction franco-néo-zélandaise, débutera cet été.