Cannes 2016 : Kristen Stewart, de "Twilight" au film d'auteur

Par @Culturebox
Publié le 17/05/2016 à 17H59
L'actrice Kristen Stewart © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

En moins de dix ans, l'actrice américaine Kristen Stewart a réussi à s'imposer sur le grand écran, d'abord grâce à la série vampirique "Twilight", puis avec des films d'auteurs comme "Sur la route" ou "Sils Maria". Retour sur la carrière d'une jeune star qui veut aussi s'essayer à la réalisation.

Kristen Stewart enchaîne les tapis rouge durant ce mois de mai. Après avoir ouvert la 69e édition du Festival de Cannes, avec "Café Society" de Woody Allen, elle revient une semaine après sur la croisette pour présenter "Personal Shopper" d'Olivier Assayas. Cette filmographie, très orientée autour du cinéma d'auteur et indépendant, est pourtant très éloignée des films qui l'ont fait connaître du grand public.

L'actrice, aujourd'hui blonde peroxydée, a brillé dans la saga vampirique "Twilight", adaptée des romans à succès de Stephenie Meyer, entre 2008 et 2012. L'histoire romantique entre une adolescente et un vampire connait un grand succès en salle, surtout chez les jeunes, malgré des critiques peu élogieuses sur l'histoire et les acteurs. Kristen Stewart va entrer de pleins pieds dans le monde impitoyable des starlettes où les moindres faits et gestes sont observés par les paparazzis. Mais ce monde-là ne l'intéresse pas, et à part une incursion dans un autre film de fantasy ("Blanche-Niege et le chasseur" en 2012) , Kristen Stewart se dirige rapidement vers le cinéma indépendant, son domaine de prédilection.

Casser l'image d'une actrice pour film d'adolescents

Avant de rencontrer le succès grâce à "Twilight", Kristen Stewart a fait plusieurs incursions dans les films d'auteurs. A 12 ans, elle joue la fille de Jodie Foster dans le film de David Fincher, "Panic Room". En 2008, elle fait un bref, mais très remarqué, passage dans le road-movie de Sean Penn "Into the wild". L'actrice aime casser son image et surprendre le spectateur. En 2010, elle incarne une des membres du groupe rock féminin The Runaways, dans le film éponyme de Floria Sigismondi. Deux ans après, elle incarne l'intrigante Marylou dans l'adaptation du célèbre roman de Jack Kerouac, "Sur la route".

Mais c'est en 2014 que les critiques commencent à apprécier ses talent d'actrice, avec le film "The Guard", dans lequel elle interprète un soldat basé au camp de Guantanamo qui se lie d'amitié avec un détenu musulman. Kristen Stewart acquière une stature d'artiste indépendante qui ne choisit plus ses films pour la gloire et les paillettes, mais pour son scénario et son réalisateur.

Un césar pour Sils Maria

C'est grâce à Olivier Assayas que Kristen Stewart reçoit les louages des critiques européennes. Elle joue l'assistante de Juliette Binoche dans "Sils Maria", présenté à Cannes en 2014. Même si l'Américaine ne reçoit pas de prix sur la croisette, sa prestation marque les esprits et un an plus tard, elle remporte le César du meilleur second rôle féminin pour ce film. Si on ne tient pas compte des césars d'honneurs, c'est la première fois qu'une américaine remporte ce prix.

Et maintenant, après avoir brillé devant la caméra, l'actrice souhaite se retrouver derrière les projecteurs. Elle a déjà tourné un court-métrage pour le site internet Refinery29, première étape avant le long-métrage.