Spielberg et DiCaprio : les stars cocoonées pour leur premier dîner cannois

Par @Culturebox
Publié le 16/05/2013 à 18H02
Leo DiCaprio remet son noeud papillon (avant d'aller manger)

Leo DiCaprio remet son noeud papillon (avant d'aller manger)

© ALBERTO PIZZOLI / AFP

Pour le premier dîner cannois de Spielberg et "Leo", caviar, poisson et champagne étaient bien au rendez-vous. Attablés sous un chapiteau éphémère entourés de plus de 600 invités triés sur le volet, ils ont pu savourer un délicat menu élaboré par les chefs étoilés Anne-Sophie Pic et Bruno Oger. Au festival de Cannes, les nuits des people sont décidément plus belles que nos jours.

Une pléiade de stars qui ont les crocs

Après le coup d'envoi mercredi soir des festivités et la projection de "Gatsby le magnifique", la 66e édition du plus prestigieux festival de cinéma au monde s'est poursuivie en plus petit comité, à quelques encablures du Palais des festivals, lors d'un dîner de gala savamment orchestré par Anne-Sophie Pic, seule femme en France auréolée de trois étoiles au guide Michelin, et le chef deux étoiles Bruno Oger.

Vers 22h30, stars, producteurs, cinéastes et personnalités influentes venus du monde entier viennent se réfugier à l'abri de la pluie battante dans un décor épuré, lumières ouatées, fleurs fraîches sur toutes les tables. Sous les applaudissements, le président du jury Steven Spielberg fait son entrée, talonné de près par Nicole Kidman, robe bustier couture et talons hauts corail, tout sourire. Puis l'équipe du film "Gatsby" rejoint à son tour la soirée feutrée, arrosée au champagne.
"Gatsby le magnifique" de Baz Luhrman

"Gatsby le magnifique" de Baz Luhrman

© Warner Bros.
Bon appétit bien sur !

Après un amuse-bouche crabe et crevettes servi dans un verre à martini, l'assistance VIP se délecte d'une fine couche de caviar prise en sandwich entre blanc mousseux d'oignons à la bergamote et gelée verte aux petits pois. A peine fini son loup de mer à la rhubarbe, Leonardo DiCaprio, costume noir et chemise blanche impeccables, salue son voisin de table, le délégué général du festival Thierry Frémaux, avant de prendre congé, suivi de près par une cohorte de gardes du corps et d'admirateurs avides de photographier à coup de smartphone la superstar hollywoodienne.

Steven Spielberg, lui, traîne un peu et devise avec le producteur Harvey Weinstein, non loin de Julianne Moore, Sacha Baron Cohen, Ludivine Sagnier et Michel Piccoli. Comme pour sonner les douze coups de minuit, le bruit sourd de feux d'artifice retentit au-dehors, sur la Croisette. La fête très select donnée par les studios Warner en l'honneur de "Gatsby le magnifique" va pouvoir commencer. Demain est dans quelques heures. Bienvenue à Cannes, où les stars sont reines.