Sécurité renforcée autour des établissements de luxe pour le Festival de Cannes

Par @Culturebox
Mis à jour le 24/04/2014 à 19H49, publié le 24/04/2014 à 19H47
Un policier devant l'enseigne Chopard, pendant le Festival de Cannes 2013

Un policier devant l'enseigne Chopard, pendant le Festival de Cannes 2013

© LOIC VENANCE / AFP

La sécurité va être renforcée du 14 au 25 mai lors du 67e Festival de Cannes autour des hôtels et commerces de luxe de la ville, avec la possibilité notamment de recourir à des vigiles privés armés sur la voie publique, a-t-on appris jeudi auprès du Comité Cannes Sécurité Prestige, créé au lendemain de vols retentissants ayant émaillé l'édition 2013.

Outre plusieurs centaines de sociétés de sécurité privées envisagées dans le dispositif, quelque 350 policiers nationaux et plus de 200 policiers municipaux seront mobilisés pour sécuriser les très nombreuses enseignes de luxe et les palaces de la célèbre Croisette et des rues environnantes, a annoncé la préfecture lors d'un point-presse commun.
Par ailleurs, pour la première fois à Cannes, des agents de sécurité privée armés pourront éventuellement être mobilisés à la demande des commerces dits sensibles et après accord des autorités, pour assurer des missions de surveillance lors d'événements exceptionnels (exposition de bijoux, par exemple).
La sécurité sera également renforcée autour du 21e Gala caritatif de l'amfAR (fondation américaine contre le sida) le 22 mai à Antibes, auquel participent de nombreuses stars et personnalités, a précisé le sous-préfet Rachid Bouabane-Schmitt. Plus de 40 policiers nationaux viendront à cet effet renforcer les effectifs de la police municipale à proximité du lieu de l'événement, selon le Comité Cannes Sécurité Prestige.
Vol de bijoux lors du Festival de Cannes 2013
Cent trois millions de bijoux volés l'an dernier
Lors des éditions 2013 du Festival de Cannes et du gala de l'amfAR, deux vols de bijoux représentant une valeur totale de près de trois millions d'euros avaient été commis. En juillet 2013, un autre vol, à main armée cette fois et dont le butin se montait à plus de 100 millions d'euros, avait eu lieu au sein de l'hôtel Carlton, sur la Croisette.
Après ces méfaits ayant défrayé la chronique, le Comité Cannes Sécurité Prestige s'était créé, sur le modèle du Comité Vendôme à Paris, pour tenter d'améliorer la sécurité des hôtels et boutiques de luxe de la ville, en renforçant notamment la communication entre commerçants, hôteliers et forces de l'ordre.

Environ 110 enseignes et établissements cannois font partie du comité.