La revue du web - Jour 7 #Cannes2014

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/05/2014 à 20H08, publié le 20/05/2014 à 19H20
Les frères Dardenne et Marion Cotillard au photocall à Cannes.

Les frères Dardenne et Marion Cotillard au photocall à Cannes.

© Valery Hache / AFP

Après une semaine intense et mouvementée de cinéma, cette deuxième et dernière semaine est l'occasion de voir se dessiner un potentiel Palmarès et de faire petit à petit ses pronostics. Si toutes les projections n'ont pas encore eu lieu, on s'interroge déjà. Les frères Dardenne obtiendront-ils une 3e Palme ? Godard viendra t-il présenter son film ? Nawase peut-elle avoir la Palme d'Or ? Et Dolan ?

LES FILMS QUI BUZZENT
Comment passer à côté de "Deux jours, une nuit" des frères Dardenne, en lice pour la Compétition Officielle ? En conférence de presse, Jean-Pierre Dardenne résume en une phrase l'intention du film : "Nous, on raconte comment la solidarité peut changer et a changé les gens.". En ces temps de crise, leur nouveau long métrage arrive au moment propice pour faire le portrait d'une femme, Sandra, qui au sortir d'une dépression tente de récupérer son travail, en essayant de convaincre ses collègues de renoncer à leur prime. "Deux jours, une nuit" sera t-il la troisième Palme d'Or des frères Dardenne ? La prestation de Marion Cotillard et le choix du sujet du film ont en tout cas été salués pour leur originalité et le rendu très réaliste de l'ensemble.

L'actrice a d'ailleurs déclaré qu'elle aimerait beaucoup pouvoir jouer un homme dans un rôle futur, "parce que ça me paraît impossible". Message reçu !

L'autre film en Compétition présenté à Cannes cet après-midi, c'est "Still the Water" de la réalisatrice japonaise Naomi Kawase, ex membre du jury cannois et l'une des deux seules femmes réalisatrices en Compétition Officielle cette année. Ce film aborde le thème récurrent chez la réalisatrice de la complexité des rapports humains et à la famille, à travers la vie de deux adolescents sur l'île d'Amami Oshima au sud du Japon. Naomi Kawase qualifie son tout dernier film de "chef d'oeuvre". Elle a déclaré ne viser que la Palme d'Or.
Révélateur ou trop ambitieux ? Réponse samedi !

Autre rendez-vous cinéma, "Geronimo" de Tony Gatlif, qui met en scène Céline Sallette dans le rôle étonnant d'une éducatrice. Le film est projeté ce soir à 20h en Séance Spéciale.


L'IMAGE DU JOUR
La photo du jour regroupe les réalisateurs Xavier Dolan et Bertrand Bonello. Tous deux en Compétition pour la Palme d'Or, le jeune réalisateur de "Mommy" et le cinéaste auteur du biopic "Saint Laurent" en ont profité pour faire connaissance. De notre côté, on a hâte de voir le film du "petit prodige du cinéma" comme certains aiment à l'appeler, qui avait déjà monté les marches de Cannes en 2009 pour "J'ai tué ma mère", en 2010 pour "Les Amours Imaginaires" et en 2012 pour "Laurence Anyways". A seulement 25 ans, le jeune réalisateur en est à son cinquième long métrage, et sa quatrième venue au Festival de Cannes. C'est la première fois qu'il défendra l'un de ses films en Compétition Officielle.

Xavier Dolan et Bertrand Bonello à Cannes.

Xavier Dolan et Bertrand Bonello à Cannes.

© Saskia Lawaks


LE PHOTOCALL DU JOUR
Le photocall le plus suivi, c'était bien entendu celui du film "Lost River" qui cumule les stars les plus bankables d'Hollywood : Ryan Gosling aux commandes, Christina Hendricks en mère célibataire, le français Reda Kateb, sans oublier Saoirse Ronan, Barbara Steele, Bruce Mendelsohn, Matt Smith, Iain De Caestecker et Eva Mendes ! Si pour le moment seuls quatre des acteurs du film sont venus poser pour le photocall, on espère au moins voir Eva Mendes au bras de Ryan Gosling - l'un des couples les plus glamours depuis leur rencontre sur le tournage de "The Place Beyond The Pines" - pour la montée des marches du film, ce soir.

L'équipe du film "Lost River" de Ryan Gosling.

L'équipe du film "Lost River" de Ryan Gosling.

© Bertrand Langlois / AFP

On est d'ailleurs agréablement surpris lorsque la présence de Reda Kateb au casting du film le plus attendu de la journée est révélée. Il y a quelques jours, nous vous parlions de la fulgurante notoriété de cet acteur français qui cette année présente trois films à Cannes : "Hippocrate" de Thomas Lilti en clôture de la Semaine de la Critique, "Qui vive" de Marianne Tardieu dans la programmation ACID, et "Lost River" de Ryan Gosling à Un Certain Regard.


LE TWEET DU JOUR
Gilles Jacob a tweeté le décès de Gordon Willis ce matin, directeur photo des films "Le Parrain", "Les Hommes du président", "Annie Hall", "Manhattan", "Ennemis rapprochés", et plus encore. Le "Prince des Ténèbres", comme il était surnommé, avait obtenu deux nominations aux Oscars pour avoir recréé la photographie des années 1920 dans "Zelig" (1983) de Woody Allen et pour "Le Parrain III" (1990). Il avait aussi reçu un Oscar d'honneur en 2009.

Sur un ton plus léger, Gad Elmaleh a beaucoup fait rire en se moquant des poses des actrices sur le tapis rouge.


L'INSTAGRAM DU JOUR
Restons dans le thème puisque cette journée était majoritairement marquée par la venue très espérée de Ryan Gosling à Cannes. Quelques heures avant les premières apparitions de la star sur la Croisette, l'acteur / réalisateur se préparait déjà à la foule cannoise.


LE SELFIE DU JOUR
Surprenamment, c'est Jean-Luc Godard qui nous offre le selfie du jour ! S'il a déclaré hier ne pas vouloir se rendre à Cannes ni recevoir de prix du Festival, le réalisateur d'"Adieu au langage" a posté son selfie, cigare à la bouche, titré "Évite, et vite, les souvenirs brisés", citation extraite du "Crève-coeur" d'Aragon. Cette phrase est également une réplique du film de Godard en Compétition. Après avoir fait faux-bond aux organisateurs du Festival, le réalisateur va t-il finalement fouler le red carpet demain après-midi ?


LE GIF DU JOUR

Marion Cotillard dans "De Rouille et d'Os" de Jacques Audiard.

Marion Cotillard dans "De Rouille et d'Os" de Jacques Audiard.

© Giphy

Arrivée remarquée de Marion Cotillard sur la Croisette. L'actrice, venue défendre "Deux jours, une nuit" de Jean-Pierre et Luc Dardenne, avait déjà eu l'occasion de rencontrer les deux réalisateurs lorsqu'elle tournait "De Rouille et d'Os" de Jacques Audiard, nommé en Compétition Officielle du Festival en 2012. Elle a déclaré avoir éprouvé le "besoin de raconter une histoire comme celle-là, une histoire d'aujourd'hui" avec son personnage de Sandra dans "Deux jours, une nuit".

LA VIDEO DU JOUR
Le trailer de "Lost River" est enfin dévoilé. Depuis que l'idée du projet avait germée, très peu d'informations fusaient au sujet du film. On avait eu droit à deux images sombres, l'une dans laquelle on distinguait difficilement une silhouette de femme tournée vers une entrée de ce qui semblait être un château, et l'autre teintée de violet, se faisant le reflet d'un étrange visage. Il a donc fallu attendre le Jour J de la projection du premier film de l'acteur et désormais réalisateur Ryan Gosling, pour en découvrir le trailer. Sans plus attendre, les premières images du tant attendu long métrage...

Le trailer du film "Lost River" de Ryan Gosling.


LE RENDEZ-VOUS DU JOUR 
Notre rendez-vous d'aujourd'hui, c'est la rencontre Pattinson / Gosling qui a lieu sur le plateau du Grand Journal ce soir à 19h10. Instant bogossitude, et pic d'audience sur Canal Plus ? Il y a fort à parier.


L'INFO EN PLUS
Si trop de Ryan Gosling tue le Ryan Gosling, on ne peut s'empêcher d'en remettre une couche au vu des phrases cultes de la Croisette, dédiées au réalisateur. L'info du jour nous vient du site Pure Trend, qui récapitule les "phrases les plus cocasses entendues". Parmi les meilleures, on retient "Ryan Gosling est arrivé, le beau temps est revenu. Coïncidence ? Je ne pense pas." ou encore "Depuis que je l'ai vu à l'aéroport avec sa chemise à manches courtes... J'aime les chemises à manches courtes. Le truc horrible de base quoi.". Hilarant.

A SUIVRE à Cannes, les projections de "The Search" de Michel Hazanavicius demain, en présence de Bérénice Bejo, actrice du film et compagne du réalisateur, et "Adieu au langage" de Godard... Alors, avec ou sans Godard ?
Hors compétition, "L'homme qu'on aimait trop" de Téchiné devrait être présenté en compagnie de Guillaume Canet et Catherine Deneuve. Et en section Un Certain Regard, ne manquez pas "Fantasia" de Wang Chao, avec Jérémie Elkaïm, et "Snow in Paradise" d'Andrew Hulme.