"Marche pour la culture" : des intermittents reçus à Cannes par Aurélie Filippetti

Par @Culturebox
Publié le 17/05/2014 à 17H53
Aurélie Filippetti a reçu les intermittents à Cannes

Aurélie Filippetti a reçu les intermittents à Cannes

© BERTRAND LANGLOIS / AFP

Une délégation d'intermittents a été reçue samedi à Cannes par la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, à l'occasion de la "Marche pour la culture", initiative nationale lancée par la CGT-Spectacle, a-t-on appris auprès de cette délégation.

Tenus à distance de la Croisette et du Palais des festivals, quelque 200 manifestants selon les organisateurs, 100 selon la police, ont participé sans incident samedi après-midi à cette marche sous le regard des badauds et festivaliers.

Parfois en costumes de scène, des comédiens, danseurs et chanteurs ont animé le rassemblement par des chorégraphies, des saynètes et des chansons. "Sous les paillettes, les pavés", "Artistes, techniciens, clap de faim", reprenaient en choeur les manifestants, dont la délégation reçue par la ministre était constituée de représentants de la Coordination des intermittents et précaires (CIP) et de la CGT.

"Pour maintenir la pression"

"Nous ne céderons pas et nous voulons des décisions rapides pour sauver la culture. Si elles n'arrivent pas, nous mettrons en péril les festivals cet été", a indiqué à l'AFP Aurélie Peglion, représentante de la CIP Côte d'Azur. "Pour maintenir la pression", un mot d'ordre a été lancé aux techniciens et intermittents travaillant pendant le Festival de Cannes pour qu'ils perturbent ou empêchent les projections quand un membre du gouvernement sera présent.

Dimanche, Aurélie Filippetti devait être rejointe à Cannes par Fleur Pellerin, secrétaire d'État chargée du Commerce extérieur, pour la signature de la convention-cadre portant sur la numérisation des salles du réseau culturel français à l'étranger et de la Convention pour la promotion des dispositifs d'éducation au cinéma à l'étranger.