Cannes 2014 : Tommy Lee Jones revient avec un western crépusculaire

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Publié le 18/05/2014 à 07H06
"The Homesman" de Tommy Lee Jones

"The Homesman" de Tommy Lee Jones

© EuropaCorp Distribution

Premier film américain de la compétition, "The Homesman" de Tommy Lee Jones, devant et derrière la caméra, avec Hillary Swank, Meryl Streep, James Spader, et John Lithgow, est un western qui renoue avec la veine crépusculaire du genre, détectable chez Sam Peckimpah ou le Clint Eastwood d'"Impitoyable". Il a face à lui un étrange film italien, "Les Merveilles" de la réalisatrice Alice Rohrwatcher.

Tommy Lee Jones avait remporté le Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 2005, avec sa première réalisation "Trois enterrements". A la tête de quatre films et d'un téléfilm, le cinéaste se retrouve avec deux sélections dans la compétition officielle. Beau doublé ! Si "Trois enterrements" était un film situé à notre époque contemporaine, ses paysages du Texas et du Mexique, son sujet, ses ambiances, le situaient déjà clairement dans une continuité westernienne.
"The Homesman" : la bande-annonce
Son nouveau film, située en 1854, voit une pionnière au fort tempérament (Hilary Swank), avec à charge trois femmes ayant perdu la raison, croiser un rustre vagabond (Tommy Lee Jones). Il va s'allier à elle pour faire face, ensemble, à la rudesse et aux dangers le long de leur périple du Nebraska à l’Iowa.
"Les Merveilles" d'Alice Rohrwatcher

"Les Merveilles" d'Alice Rohrwatcher

© © ANSA
Premier des deux longs métrages de la compétition officielle dirigé par une femme, "Les Merveilles" est un curieux film italien où une famille recluse dans une ferme apicole écologique va être amenée à participer à un show de téléréalité. Axé sur l'enfance, "Les Merveilles" a comme toile de fond un père obsédé par l'écologie et l'adoption pour une durée déterminée d'un jeune délinquant de 14 ans qui va quelque peu chambouler les habitudes.
Bande-annonce VO du film "Ls merveilles" d'Alice Rohrwacher
Plein de fraîcheur et de poésie, original par sa forme libertaire, "Les Merveilles" est le troisième film d' Alice Rohrwacher. Elle vient pour la deuxième fois à Cannes, après avoir été sélectionnée à la Quinzaine des Réalisateurs en 2011, avec "Corpo Celeste". On retrouve dans le casting Monica Bellucci, qui fait ainsi un retour dans le cinéma italien, au côté d'Alba Rohrwacher - soeur de la réalisatrice et actrice italienne de renom.