Audrey Tautou et Steven Spielberg ouvrent le 66e Festival de Cannes

Par @pygrenu Rédacteur en chef de Culturebox
Mis à jour le 16/05/2013 à 19H50, publié le 15/05/2013 à 19H59
Audrey Tautou et Steven Spielberg lors de la cérémonie d'ouverture

Audrey Tautou et Steven Spielberg lors de la cérémonie d'ouverture

© ALBERTO PIZZOLI / AFP

Sur le tapis rouge, les stars et les professionnels tentent de passer entre les gouttes. Smokings mouillés, talons aiguilles qui s'enfoncent dans un tapis rouge détrempé… On aura connu entrée en matière plus joyeuse.

Sur la scène du Palais, plus fragile que jamais, la touchante Audrey Tautou se glisse avec légèreté et grâce dans les habits de la maîtresse de cérémonie. "Le Festival de Cannes est la liberté d'expression, il est aussi la liberté d'opinion…" glisse-t-elle avec une jolie fermeté, avant d'appeler le président Spielberg à la rejoindre sur scène.
Le grand réalisateur américain, lui, tremble moins et il affiche une bonne humeur communicative face à l'accueil très chaleureux du public. Lors de la présentation du jury, c'est Nicole Kidman qui l'emporte à l'applaudimètre. 
Le jury au complet

Le jury au complet

© ANTONIN THUILLIER / AFP
Exercice habituel, la diffusion d'extraits de tous les films en compétion - de quoi nous faire saliver et oublier les nuages sombres qui plombent cette première soirée - avant un rapide hommage au cinéma indien, qui fête son centenaire.
Puis le moment solennel : c'est Leonardo DiCaprio qui est chargé de prononcer la phrase magique "Je déclare maintenant ouvert le 66e Festival de Cannes", avec à ses côtés l'acteur indien Amitabh Bachchan,
Ca y est, tout est expédié en une demi-heure. Terminé les cérémonies roboratives et ennuyeuses. Le festival est ouvert, et ce cru 2013 semble nous réserver beaucoup de surprises...