INTERVIEW. Virginie Efira : "Victoria est un film joyeux sur la dépression"

Par @Culturebox
Publié le 13/05/2016 à 11H04
Virginie Efira en direct de Cannes pour parler de son dernier film "Victoria" 

Virginie Efira en direct de Cannes pour parler de son dernier film "Victoria" 

© France2/Culturebox

A l'affiche de "Elle" aux côtés d'Isabelle Huppert, d'"Un homme à la hauteur" avec Jean Dujardin, Virginie Efira est à Cannes pour le film "Victoria", réalisé par Justine Triet. Il ouvrira la Semaine de la Critique de cette 69e édition. Sur tous les fronts, l'actrice belge pétillante s'est posée loin du tourbillon cannois, pour accorder une interview à France 2.

L'argument : 

Victoria Spick, avocate pénaliste en plein néant sentimental, débarque à un mariage où elle y retrouve son ami Vincent et Sam, un ex-dealer qu’elle a sorti d’affaire. Le lendemain, Vincent est accusé de tentative de meurtre par sa compagne. Seul témoin de la scène, le chien de la victime. Victoria accepte à contrecœur de défendre Vincent tandis qu'elle embauche Sam comme jeune homme au pair. Le début d’une série de cataclysmes pour Victoria.


"Victoria", un portrait de femme moderne 

"Je suis très émue. Le festival de Cannes félicite un cinéma différent et personnel", commence par dire la comédienne. Vantant les mérites de la jeune réalisatrice aux commandes du film "Victoria", elle décrit Justine Triet comme une personne "capable de produire des films étonnants et intelligents" : "Cannes n'est pas l'endroit où l'on cherche la qualité mais la particularité", ajoute-elle. 

Incarnant une avocate qui élève seule ses deux filles, le film parle de la solitude et du travail sur fond de comédie : "C'est un film joyeux sur la dépression", s'amuse-t-elle, "C'est un portrait de femme ni Wonder-Woman, ni soumise. Elle essaie juste de joindre les deux bouts et de tout contrôler. Mais parfois, il est préférable de perdre pied", explique la comédienne.

Virginie Efira dans "Victoria" de Justine Triet 

Virginie Efira dans "Victoria" de Justine Triet 

© Audoin Desforges


Ses sensations post-red carpet  

Accompagnée de l'équipe du film, Virginie Efira a monté les marches pour présenter "Victoria" : "J'étais submergée par les émotions. Je compare un peu ce moment à un mariage. On est d'abord dans un état de stress et puis on se rend compte des choses seulement quand elles sont terminées", raconte l'actrice. 

Justine Triet, Vincent Lacoste, Virginie Efira et Melvil Poupaud à Cannes

Justine Triet, Vincent Lacoste, Virginie Efira et Melvil Poupaud à Cannes

© VILLARD/NIVIERE/SIPA

Egalement à l'affiche de "Elle" de Paul Verhoeven, Virginie Efira ne cache pas son admiration pour le réalisateur de "Basic Instinct" : "Le film est grandement porté par Isabelle Huppert. J'ai un petit rôle mais j'aurais fait n'importe quoi pour tourner avec ce metteur en scène. Il a une direction d'acteurs très précise, il sait ce qu'il veut", développe l'artiste.

Virginie Efira est aussi en tête d'affiche de "Un homme à la hauteur" aux côtés de Jean Dujardin sorti en salles le 4 mai 2016.