Catherine Deneuve : "En France aujourd'hui, il n'y a plus de stars"

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/05/2015 à 13H10, publié le 11/05/2015 à 12H28
Catherine Deneuve sur le plateau de France 2 venue présenter le film "La Tête Haute", réalisé par Emmanuelle Bercot

Catherine Deneuve sur le plateau de France 2 venue présenter le film "La Tête Haute", réalisé par Emmanuelle Bercot

© France 2 / Culturebox

Catherine Deneuve, dont le film "La Tête haute" sera projeté en ouverture du Festival de Cannes, le 13 mai hors compétition, était invitée sur le plateau du 20h de France 2. Twitter, starisation à outrance, petites anecdotes sans consistance, elle évoque avec Laurent Delahousse l'époque moderne au cours de laquelle le cinéma a vu les icônes des années 60 faire place aux starlettes de passage.

Quelques jours avant sa montée des marches à Cannes, Catherine Deneuve était l'invitée du journal de France 2 . La comédienne revient sur la Croisette pour présenter le très beau film d'Emmanuelle Bercot, "La Tête Haute". Avant de poser devant les photographes sur le tapis rouge, la comédienne au franc-parler a évoqué quelques petits travers des temps modernes. 


Quid des stars de cinéma

"En France, il n'y a plus de stars", lance Catherine Deneuve. "C'est une notion qui ne correspond plus du tout, pas seulement à l'époque, mais à la médiatisation de tout, avec les excès de tout. Tout le monde est une star, donc personne n'est une star, poursuit-elle. Tout le monde peut devenir une star du jour au lendemain et disparaître six mois après", assure la comédienne. 


Twitter : une bête monstrueuse

Réseaux sociaux, presse people numérique, publication d'articles qui réagissent au doigt et à l'oeil de "personnalités" hystériques du selfie, la comédienne affirme ne pas être dans cette mouvance ultra connectée. D'ailleurs, ajoute-t-elle, "on n'est pas obligé d'avoir un compte Twitter". "Avec l'introduction du numérique, il y a une intrusion de tout, partout, tout le temps. On voit énormément de gens très célèbres, qui ont des millions de followers et qui n'ont absolument rien fait", ajoute-t-elle.

Ces critiques, Catherine Deneuve les a également formulées dans une interview au Journal du dimanche. Elle y estime que le numérique a été fatal aux stars, qui doivent "se montrer peu". Au passage, elle dit "détester les selfies"Le Festival de Cannes mène cette année une campagne pour limiter les selfies sur le tapis rouge. L'exercice est jugé "souvent extrêmement ridicule et grotesque" par son délégué général, Thierry Frémaux.

 

Catherine Deneuve "la Tête Haute" des comédiennes

"La Tête Haute", le dernier film d'Emmanuelle Bercot, raconte l'histoire poignante d'un jeune délinquant. Catherine Deneuve y incarne une juge pour enfants ferme mais bienveillante. A ses côtés Benoit Magimel campe un éducateur entêté. Tous deux vont essayer de ramener l'adolescent dans le droit chemin. Le comédien ne tarit pas d'éloges sur le jeu de Catherine Deneuve : "Ce n'est pas une actrice, c'est quelqu'un qui incarne ses personnages avec une justesse déconcertante".

Le film à la fois dur, sensible et très documenté a été tourné dans des lieux réels et est le reflet pur et dur de la réalité, selon les propos de sa réalisatrice. 
"La Tête haute" : la bande-annonce

Star éternelle toujours liée à sa soeur

En 1964, Catherine Deneuve montait pour la première fois les marches de Cannes aux côtés de Jacques Demy avec "Les Parapluies de Cherbourg". Le film remporte la Palme d'or et la croisette découvre une jeune actrice de 21 ans. Très intimidée et assez éloignée des paillettes à l'époque, elle se souvient de sa soeur Françoise Dorléac, disparue prématurément. : "C'est elle qui m'a demandé de jouer sa soeur dans un film. J'ai souvent pensé à elle en tournant certaines scènes, spécialement dans les comédies".
Depuis plus 50 ans, l'actrice à la blondeur légendaire n'a cessé de jouer dans des films. Son répertoire puise aussi bien dans des comédies où elle excelle que dans des drames. Sa filmographie compte aujourd'hui plus d'une centaine de films, de quoi faire taire les boulimiques de Facebook.

"La Tête Haute" d'Emmanuelle Bercot  en salle mercredi 13 mai 2015

-> Suivez toute l'actualité de Cannes sur Culturebox