Cannes 2015 : "Mad Max : Fury Road" projeté le jour de sa sortie mondiale

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/05/2015 à 13H46, publié le 12/05/2015 à 12H50
Max Rockatansky de retour à l'écran sous les traits de l'acteur britannique Tom Hardy

Max Rockatansky de retour à l'écran sous les traits de l'acteur britannique Tom Hardy

© Village Roadshow Films (BVI) Limited

Le retour de "Mad Max Fury Road" se fera sous le ciel cannois. Annoncé dans la liste officielle des films hors compétition, le film du réalisateur australien George Miller, attendu par des millions de fans depuis trente ans, sera projeté jeudi prochain, jour de sa sortie sur les écrans mondiaux.

On ne parle plus que de lui ou presque. Dans deux jours, le Festival de Cannes va certainement vivre son premier gros événement de la quinzaine. Dans deux jours, les spectateurs du monde entier, intenables sur les fauteuils rouges, vont découvrir "Mad Max Fury Road", l'un des blockbusters les plus attendus de l'année. Voire, pour certains, de la décennie. Un temps pressenti pour ouvrir le bal du 68e Festival (honneur réservé finalement à "La tête haute" d'Emmanuelle Bercot), ce quatrième opus fait partie des longs-métrages de la sélection officielle hors Compétition.  


Trente ans après le dernier épisode, "Mad Max : Au-delà du dôme du tonnerre " (1985),  l'éternel et visionnaire George Miller (qui a commis par ailleurs "Babe 2, le cochon dans la ville") a décidé de revenir aux fondamentaux de la mythique saga: un western post-apocalyptique où des gangs qui se battent pour l'eau et du carburant. Dans le rôle-titre, exit Mel Gibson ("Braveheart"), bienvenue Tom Hardy !  Nulle crainte, l'acteur britannique a déjà campé des rôle de "gros bras" par le passé ( le criminel Charles Bronson dans "Bronson" ou encore Bane, l'ennemi de Batman dans "The dark Knight Rises). Quant à sa partenaire féminine au crâne rasé vue dans la bande annonce, elle est jouée par l'actrice oscarisée Charlize Theron ("Monster"), qui prouve une nouvelle fois que les rôles physiques ne lui font pas peur. C'est même tout le contraire. 

Le 7 mai dernier une avant-première du film (en présence de Mal Gibson) 
 s'est tenue à Los Angeles. Quelques centaines de privilégiés ont ainsi pris de l'avance sur le reste des spectateurs de la planète Mad Max. Pour les acteurs, quoi de mieux qu'une répétition avant l'ascension des marches cannoises. 
 
Le réalisateur australien George Miller entouré de ses deux Mad Max lors de l'avant-première, Mel Gibson (à gauche) et Tom Hardy (à droite)

Le réalisateur australien George Miller entouré de ses deux Mad Max lors de l'avant-première, Mel Gibson (à gauche) et Tom Hardy (à droite)

© Bestimage

Après plusieurs bandes annonces plus alléchantes et explosives les unes que les autres, un making-of de près de 20 minutes, sorti sur internet il y a quelques jours, a fait saliver les inconditionnels de la première trilogie. 

Pistolet à essence en main et revolver dans l'autre, Tom Hardy, comme Charlize Theron d'ailleurs, ont donc mordu la poussière du désert du Namib pour un tournage qui s'est avéré visiblement aride et éprouvant. Comme on peut le voir dans le clip vidéo (sans aucune interview), les deux stars n'ont pas eu recours à des doublures pour de nombreuses scènes de cascades dans lesquelles se mêlent haute voltige, tempête de sable et bolides rugissants. Côté effets spéciaux, on peut constater que George Miller n'a par ailleurs pas voulu succomber à la tentation maintenant répandue du fond vert, privilégiant un maximum de décors réels.


Mad Max Fury Road

De George Miller (Australie), avec Tom Hardy, Charlize Theron, Zoë Kravitz, 2h00 - Date de sortie: 14 mai 2015. 

Synopsis

Hanté par un lourd passé, Mad Max estime que le meilleur moyen de survivre est de rester seul. Cependant, il se retrouve embarqué par une bande qui parcourt la Désolation à bord d'un véhicule militaire piloté par l'Imperator Furiosa. Ils fuient la Citadelle où sévit le terrible Immortan Joe qui s'est fait voler un objet irremplaçable. Enragé, ce Seigneur de guerre envoie ses hommes pour traquer les rebelles impitoyablement…