Festival de Cannes : les marques se bousculent pour figurer au générique

Par @Culturebox
Mis à jour le 21/05/2017 à 12H05, publié le 21/05/2017 à 11H58
Les égéries des marques (ici Kendall Jenner) en première ligne à Cannes devant les photographes.

Les égéries des marques (ici Kendall Jenner) en première ligne à Cannes devant les photographes.

© Roland MAcri / Belpress / MaxPPP

Cannes, c’est bien sûr le glamour, le cinéma et sa magie. Mais c’est aussi une affaire de gros sous. Le festival est une entreprise qui ne connait pas la crise. Rendez-vous people incontournable, l’événement est pour les marques l’occasion de s’afficher. L’an dernier, le festival a généré près de 200 millions d’euros de retombées directes et indirectes.

Reportage : J. Beckrich / D. Da Meda / J-P. Bosch / A. Gidon
 
Tout ce qui brille n’est pas d’or sauf peut-être à Cannes où les paillettes rapportent gros. Il faut dire qu’avec son cortège impressionnant de stars, le festival a des VRP de choc. Une image glamour et ultra médiatisée qui n’a pas échappé aux marques qui se bousculent pour faire partie des happy few placés dans la lumière des projecteurs cannois.

Sur un budget de 20 millions annuels, la moitié est apportée par les partenaires officiels.
5000 journalistes et photographes assurent une couverture médiatique unique à l'événement cannois.

5000 journalistes et photographes assurent une couverture médiatique unique à l'événement cannois.

© France 2 / Culturebox
Grande enseigne de coiffure qui fournit une équipe de 30 personnes pour s’occuper des précieuses têtes à coiffer, illustres joailliers qui prêtent gracieusement leurs trésors fièrement exhibés sur le tapis rouge, couturiers, marques de cosmétique : autant de fées consuméristes qui transforment les Cendrillon en princesses et l’événement en grand bal people. Et pour elles, le jeu en vaut vraiment la chandelle. Ainsi ce constructeur français qui fournit depuis 30 ans les carrosses dans lesquels prennent place les stars, estime à 60 millions d’euros les retombées liées à l’événement !

Douze jours de festival couverts par 5000 journalistes venus du monde entier surpasse – et de loin ! – la meilleure des campagnes publicitaires.
Un constructeur français fournit 330 voitures avec chauffeur le temps du festival de Cannes.

Un constructeur français fournit 330 voitures avec chauffeur le temps du festival de Cannes.

© France 2 / Culturebox
 
Une pluie d’étoiles qui éclabousse aussi les entreprises locales. Bars et restaurants affichent complet. Quant aux célèbres palaces de la Croisette, ils ont construit leur mythe grâce au festival. En quelques jours, ils réalisent 10% de leur chiffre d’affaire annuel. Et si finalement le glamour était le véritable remède anti-crise ?