Festival de Cannes : la "Grande bouffe" ressert le couvert

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/05/2013 à 20H51, publié le 30/04/2013 à 11H01
Philippe Noiret, Ugo Tognazzi et Andréa Ferréol dans "La Grande bouffe" de mArco Ferreri

Philippe Noiret, Ugo Tognazzi et Andréa Ferréol dans "La Grande bouffe" de mArco Ferreri

© Connaissance du Cinéma

Des copies restaurées de "La Grande bouffe" de Marco Ferreri, qui suscita en 1973 l'un des plus gros scandales de la Croisette, mais aussi "Vertigo" d'Alfred Hitchcock en présence de Kim Novak, seront les principaux chefs-d'oeuvre projetés pendant le Festival de Cannes dans le cadre de "Cannes Classics 2013".

"Le Festival de Cannes doit aussi enchanter le cinéma du passé en présentant des films anciens et des chefs-d'oeuvre dans des copies restaurées.Cannes Classics est aussi une façon de rendre hommage au travail de fond effectué désormais par les ayants droit, les cinémathèques, les sociétés de production ou les archives nationales à travers le monde", souligne les organisateurs.
"La Grande bouffe" : la bande-annonce
"La Grande bouffe" réunissait parmi les plus grandes stars de l'époque : Philippe Noiret, Marcello Mastroianni, Michel Piccoli, Ugo Tognazzi et Andréa Ferréol, dans un pamphlet qui n'a rien perdu de sa causticité ni de sa provocation. L'intrigue rassemble quatre amis, rejoints par une institutrice, qui décident de se suicider en organisant une énorme orgie de nourriture et de sexe sur plusieurs jours, jusqu’à la mort. Dénonciation de la société de consommation gargantuesque en occident, alors que plusieurs famines laminent ce que l'on appelait alors le tiers monde - une idéologie protestataire caractéristique des années 70 -, "La Grande Bouffe" provoqua un énorme scandale, tant à Cannes qu'en France et dans le monde.

Parmi les 20 longs métrages de fiction et trois documentaires de "Cannes classics" figurent "Cleopatre" (1963) de Joseph L. Mankiewicz, "Fedora" (1978) de Billy Wilder, "Hiroshima Mon Amour" (1959) de Alain Resnais, "La Reine Margot" (1994) de Patrice Chéreau, et "Les Parapluies de Cherbourg" (1964) de Jacques Demy.
Cléopatre : la bande-annonce
A l'occasion des cinquante ans de la mort de Cocteau, seront présentés lors d'une soirée spéciale "La Belle et la bête" (1964), ainsi que "Opium" (2013), la comédie musicale réalisée par Arielle Dombasle. Le film d'Euzhan Palcy, "Simeon" (1992), sera projeté pour saluer le poète Aimé Césaire dont on célèbre le centenaire cette année.
La Belle et la bête : extrait
Pour rendre hommage à Joanne Woodward qui figure avec son mari Paul Newman sur l'affiche de cette 66e édition, le Festival projettera un film qu'elle a produit et qu'elle a souhaité monter : "Shepard & Dark" de Treva Wurmfeld (2013).
Shepard & Dark : la bande-annonce
Dans le cadre du "Cinéma de la plage", projections publiques et gratuites dès la nuit tombée, seront projetés entre autres "Jour de Fête" de Jacques Tati (1949) et "The General" de Buster Keaton (1926), "Les Oiseaux" d'Hitchcock (1963), "Le Grand Bleu" de Luc Besson (1988) et "Le Tombeur de ces dames" de Jerry Lewis (1961), invité d'honneur du Festival.
Le Tombeur de ces dames : la bande-annonce