Cannes Classics 2016 : un documentaire de Tavernier à l'affiche

Par @Culturebox
Publié le 20/04/2016 à 19H47
Bertrand Tavernier à Lyon le 17 octobre 2014

Bertrand Tavernier à Lyon le 17 octobre 2014

© Epa / Guillaume Horcajuelo / MaxPPP

Un documentaire de Bertrand Tavernier sur le cinéma français en avant-première mondiale, une célébration des doubles palmes 1966 et une leçon de cinéma donnée par William Friedkin seront les principaux événements de Cannes Classics, section du festival de Cannes dédiée à l'histoire du 7e art.

Avec "Voyage à travers le cinéma français", un documentaire de 3H15 en salles en octobre, Bertrand Tavernier confie s'être lancé dans "un travail de citoyen et d'espion, d'explorateur et de peintre, de chroniqueur et d'aventurier" sur le métier de cinéaste en évoquant notamment les œuvres de Renoir, Becker, Duvivier, Truffaut, Ophüls, Bresson, Franju ou Jacques Demy.

"Je voudrais que ce film soit un acte de gratitude envers tous ceux, cinéastes, scénaristes, acteurs et musiciens qui ont surgi dans ma vie. La mémoire réchauffe : ce film, c'est un peu de charbon pour les nuits d'hiver", ajoute Bertrand Tavernier, dans la note d'intention.

William Friedkin, la leçon de cinéma

Mercredi 18 mai, le cinéaste et scénariste américain William Friedkin ("L'Exorciste", French Connection"...) donnera la leçon de cinéma annuelle, avant de présenter au Cinéma de la Plage une version restaurée de "Sorcerer" ("Le Convoi de la peur", 1977) au Cinéma de la Plage.


Cannes Classics fera aussi la part belle aux palmes ex-aequo 1966, "Signore & Signori" ("Ces messieurs dames" ou "Belles dames, vilains messieurs") de Pietro Germi et "Un Homme et une femme" de Claude Lelouch.

Des hommages à Depardon et Wiseman

Des hommages croisés, en leur présence, seront rendus au Français Raymond Depardon avec "Faits divers" (1983) et à l'Américain Frederick Wiseman avec une copie restaurée de "Hospital" (1969).

Des documentaires sur le 7e art venus d'Inde, d'Italie, du Brésil, des États-Unis et de France sont également programmés dont un portrait inédit de Bernadette Lafont produit par ARTE France.

Une vingtaine de copies restaurées représentant des pays jamais encore sélectionnés (Slovénie, Suisse, Pakistan, République Tchèque, Cuba, Thaïlande, Hongrie, Pologne) seront également projetées.

En séance spéciale, Cannes Classics sera aussi l'occasion de revoir ou découvrir "Terrore nello spazio" ("La Planète des vampires", 1965) de Mario Bava. La plupart des films sélectionnés par Cannes Classics sortiront en salles et en DVD/Blu-ray.