Cannes 2017 : le nouveau film de Roman Polanski présenté hors compétition

Par @Culturebox
Publié le 27/04/2017 à 21H40
Roman Polanski à Chanceaux-près-Loches le 28 août 2016

Roman Polanski à Chanceaux-près-Loches le 28 août 2016

© Nivière / Sipa

Le nouveau film du réalisateur franco-polonais Roman Polanski, "D'après une histoire vraie", adaptation du livre éponyme de Delphine de Vigan, sera présenté hors compétition au 70e Festival de Cannes, qui se déroulera du 17 au 28 mai, ont annoncé jeudi les organisateurs. Le casting du film réunit notamment les actrices Emmanuelle Seigner et Eva Green.

Le cinéaste avait renoncé à présider la dernière cérémonie des César en février sous la pression de féministes, en raison des poursuites dont il fait l'objet aux États-Unis depuis 40 ans après avoir été accusé du viol d'une mineure.

Un juge américain a rejeté début avril sa demande de pouvoir revenir aux États-Unis sans être menacé d'emprisonnement, quatre décennies après avoir fui le pays pour cette affaire.

Le réalisateur multirécompensé, qui a obtenu la Palme d'or à Cannes en 2002 et l'Oscar du meilleur réalisateur en 2003 pour "Le Pianiste", est venu pour la dernière fois au Festival de Cannes en 2013, où il était en compétition avec son film "La Vénus à la fourrure".

L'histoire d'une romancière qui traverse un passage à vide

Adaptation du livre éponyme de l'auteure Delphine de Vigan, sur un scénario d'Olivier Assayas, "D'après une histoire vraie" raconte l'histoire d'une romancière qui traverse un passage à vide.

Le film, alors encore en cours de montage, ne figurait pas dans la sélection officielle annoncée le 13 avril. Présenté hors compétition, il ne pourra pas être en lice pour la Palme d'or.

D'autres films rejoignent les sélections cannoises

D'autres films ont également été ajoutés jeudi soir, comme attendu, à la sélection officielle. Un long métrage, "The Square" du Suédois Ruben Ostlund ("Snow Therapy"), avec Elisabeth Moss et Dominic West, rejoint les 18 films déjà en compétition pour la Palme d'or.

Deux films complèteront quant à eux été les séances spéciales, le long métrage de l'acteur Eric Caravaca "Carré 35" et le documentaire du cinéaste suisse Barbet Schroeder "Le Vénérable W.", tourné en Birmanie, dernier volet d'une "trilogie du mal" entamée avec "Général Idi Amin Dada : Autoportrait" et "L'Avocat de la terreur".

Deux longs métrages supplémentaires figureront dans la section plus pointue Un certain regard, "La Cordillera" de l'Argentin Santiago Mitre, thriller politique avec Ricardo Darin, et "Walking past the future" du Chinois Li Ruijun. Le film d'animation "Zombillénium" d'Arthur de Pins et Alexis Ducord, comédie familiale avec zombies, vampires et loups garous, adapté de la bande dessinée éponyme, sera quant à lui montré dans le cadre d'une séance spéciale enfants.

Une séance hommage à André Téchiné

Le Festival proposera également dans le cadre de son 70e anniversaire une séance hommage au cinéaste français André Téchiné avec la présentation de son nouveau film, "Nos Années folles" avec Pierre Deladonchamps et Céline Sallette, l'histoire d'un déserteur qui se travestit en femme pour échapper au front.

Un événement ciné-concert de Tony Gatlif aura également lieu au Cinéma de la Plage avec projection de son film "Djam".